Une saison graphique 06.05 — 15.06

Volumes est une exposition de design graphique et de livres conçue au Bel Ordinaire en 2018 et présentée à la Bibliothèque universitaire du Havre du 6 mai au 15 juin 2019 dans le cadre de la 11e édition d’Une saison graphique.

Volumes est un projet de la Maison des éditions avec Allia, B2, B42, Book Works, Browns Editions, Cent pages, Dilecta, Éditions 205, Éditions du livre, Éditions MeMo, Éditions Non Standard, Four corners books, Hélium, L’Arachnéen, L’Agrume, L’Échappée, Le Rouergue, Le Tripode, Les éditions de l’Épure, Les Fourmis Rouges, Macula, Manuella éditions, Milimbo, Monsieur Toussaint Louverture, Nai010, Nieves, One stroke, Onomatopee, Open editions, Patrick Frey, Penguin Books, Planeta Tangerina, PPAF éditions, Roma publications, RVB Books, Spector Books, Spheres, Tombolo Presses,
Tusitala, Unit editions, Visual editions, Ypsilon, Zones Sensibles, Zulma et Irma Boom.

Irma Boom

Une sélection de quinze livres pensés, conçus, construits et dessinés par Irma Boom.

Designer néerlandaise à la renommée internationale, Irma Boom conçoit les livres comme de véritables architectures, prenant en compte leur poids, leur taille ou leur odeur autant que leur contenu. La sélection d’ouvrages présentée ici permet d’appréhender la démarche d’une designer attachée au livre en tant qu’objet commun, multiple et « industriel », mais qui y insuffle l’audace et l’élégance d’objets rares et précieux.

Irma Boom

Nederlandse postzegels 87+88

Paul Hefting (dir. ). Iconographie : Paul Hefting, Johan Pijnappel, Irma Boom. La Haie, Staatsbedrijf der PTT, SDU uitgeverij, 1988.

En 1987, Irma Boom travaille pour la première fois en tant qu’éditrice et graphiste pour le Bureau d’édition et d’impression du gouvernement néerlandais au sein duquel elle conçoit le prestigieux catalogue de timbres des Postes néerlandaises. Ce projet éditorial singulier qui fera scandale en se substituant au simple inventaire de timbres, s’appuie sur une déconstruction active pour déployer un ensemble de ressources iconographiques (esquisses, schémas, planches anatomiques…). Le travail sur la grille est particulièrement évident et le jeu de transparence favorisé par la faible épaisseur du papier et la reliure à la japonaise se retrouveront dans d’autres ouvrages.

Irma Boom

De Best Boeken 1989

Madelon Witterholt (dir. ). Amsterdam, CPNB, 1990.

Catalogue de la compétition « De Best Verzorgde Boeken » qui récompense des designers, mais aussi des éditeurs, des imprimeurs et des façonneurs. La couverture réalisée dans une matière d’aspect velouté et douce au toucher comporte un titre dont les caractères inversés sont embossés et dorés à chaud. On retrouve à l’intérieur le même effet miroir, issu du procédé d’inversion des caractères, grâce à la transparence du papier des feuillets liminaires. Un changement de papier permet de distinguer l’appareillage critique du corpus de l’ouvrage.
Le gris du texte du verso se mêle en filigrane à celui du recto pour créer l’architecture sensible de la page.

Irma Boom

Workspirit Six : Vitra

Concept et design d’Irma Boom. Birsfelden : Vitra, 1998.

Points, disques, cercles imprimés et formes rondes perçant les pages en faisant communiquer les images sont les leitmotivs de ce catalogue professionnel de vente de mobilier. Les images pleine page imprimées sur papier couché brillant sur une face et mat sur l’autre font alterner des vues de l’entreprise, des détails de mobilier et des vues d’intérieur. De nombreuses images en basse définition viennent renforcer l’aspect atypique de ce catalogue.

Irma Boom

The Road Not Taken

Poème de Robert Frost ; concept de Job Koelewijn. Amsterdam, De Appel Foundation, 2000. 123 expl.

Publié à l’occasion de l’exposition Job Koelewijn à la fondation De Appel. Étrange emballage pour un poème de Robert Frost répété plusieurs fois, du début à la fin du livre… Le volume mime la rigidité d’un packaging alimentaire pour mieux déjouer l’attente du lecteur par le projet intérieur. Aucun élément contenu dans le livre ne viendra contredire cette conception énigmatique.

Irma Boom

Kleur / Farbe / Renk / Chromo

Idée et concept d’Irma Boom. Amstelveen, Grafische Cultuurstichting, 2004.

La couleur, souvent utilisée par les graphistes comme système de code, de signalisation ou de hiérarchisation, est ici au service du pur plaisir de la contemplation. Irma Boom, qui a étudié la peinture, souhaite affirmer à travers la forme d’un nuancier la dimension picturale du livre. Celui-ci est composé d’un échantillonnage de couleurs prélevées sur des tableaux célèbres puis traduites en index Pantone. Le prédécoupage des pages, renforçant la référence aux nuanciers industriels, rend plus ambigu encore le statut de l’ouvrage.

Irma Boom

Orbus murmur

Ellen Gallagher, Edgar Cleijne. Edinbourg, The Fruitmarket Gallery, 2005.

L’ensemble est constitué de quatre volumes montrant le travail vidéo de l’artiste et d’un autre alternant textes et reproductions de ses aquarelles, le tout réuni en un seul pavé de petit format par des aimants glissés dans le plat des couvertures. C’est l’assemblage des différentes parties, dans un certain ordre, qui révèle le titre sur le dos de l’ensemble. Le premier livre a ceci de particulier que le bloc intérieur est constitué d’un assemblage de feuilles pliées en quatre, que l’on peut déplier. Ce façonnage permet d’apprécier chaque image, cachée à première vue, dans un format plus généreux et confortable que le format fini de l’ouvrage.

Irma Boom

Sheila Hicks : Weaving as Metaphor

Arthur C. Danto, Joan Simon, Nina Stritzler-Levine (dir. ). New Haven, Conn. , London, Yale University Press, 2006.

Ce livre, récompensé en 2006 à la foire du livre de Leipzig comme étant le plus beau livre au monde, a pour objet de faire connaître les œuvres textiles de petits formats de l’artiste Sheila Hicks. Sur la couverture, Irma Boom propose au lecteur d’approcher le travail de Sheila Hicks par le toucher plutôt que la vision, en utilisant une trame embossée qui s’associe à la tranche irrégulière d’aspect laineux, afin d’affirmer la qualité sculpturale et tactile du livre. Le texte d’Arthur Danto, traité dans un corps imposant au début, diminue régulièrement à la faveur d’une entrée progressive dans l’intelligence des formes.

Irma Boom

Every thing design

Christian Brändle, Verena Formanek (dir. ). Ostfildern, Hatje Cantz, 2009.

Ce catalogue de 864 pages comporte une typologie d’objets de design sur le mode du répertoire cher à Irma Boom et peut être ouvert au hasard. Ici elle joue au maximum le format du petit livre : les marges faibles sont systématiques tant sur les pages d’images que de textes. Le noir sérigraphié sur la tranche et le dos du livre laisse apparaître le titre en réserve blanche.

Irma Boom

Reading the American Landscape

Lexter Braak (dir. ). Amsterdam, Netherlands Foundation for Visual Arts, Design and Architecture ; Rotterdam, NAi Publishers, 2009.

Ce livre de grand format est issu d’une étude intitulée Power of place. A search for the meaning of landscape and public space in the United states. L’ouvrage s’inspire des codes de l’annuaire téléphonique, tant dans son poids que dans le grammage et la teinte du papier. Il en reprend également la fonction d’index. Le titre qui court sur la tranche et le dos du livre, et sur les plats de couverture, déjoue les usages habituels d’emplacement et de hiérarchie des informations. Il en est de même pour le traitement des images invariablement maquettées en portrait, quelle que soit leur orientation originale.

Irma Boom

Irma Boom : Biography in Books

Mathieu Lommen, Irma Boom. Amsterdam : Bijzondere Collecties, University of Amsterdam, 2010.

Livre édité à l’occasion de la rétrospective Irma Boom organisée en 2013 par les Collections particulières de l’Université d’Amsterdam. Son petit format fait écho à la manière particulière de travailler qu’adopte Irma Boom pour concevoir les livres. Pour chacun d’entre eux, elle fabrique une miniature lui permettant d’appréhender au mieux l’architecture globale de l’ouvrage, à la manière des architectes réalisant les maquettes des futurs bâtiments. « J’adore construire des livres » dit-elle.

Irma Boom

James Jennifer Georgina

Jennifer Butler (dir. ), Irma Boom. Photographies Erwin Olaf. London, Erasmus Publishing, 2010. 999 expl.

Le livre se présente dans un coffret quasiment muet : carton noir, titre imprimé en noir, contenant un livre d’un jaune lumineux. Sa couverture entoilée comporte un titrage embossé et sérigraphié sur toutes ses faces. Toutes les tranches sont peintes de la même couleur que la toile et les pages de garde. Les cahiers textuels présentent un liseré de même couleur sur leur grand fond. Le dos découpé en trois assure une ouverture parfaite pour cet ouvrage de 1200 pages.

Irma Boom

Waterweavers : A Chronicle of Rivers

New-York, Bard Graduate Center Gallery, 2014.

Waterweavers est le catalogue d’une exposition consacrée aux confluences entre l’image de la rivière et le tissage dans la culture colombienne. Une reliure souple sans dos laisse apparaître les coutures qui servent de grille à la composition du titre, précisément imprimé sur le pli extérieur de chaque cahier. Au centre de la tranche, les images imprimées en pleine page rappellent la rivière, le rognage irrégulier apportant à l’objet douceur et sensualité.

Irma Boom

Elements of Architecture / Rem Koolhaas

Venise, Marsilio Editori S. p. A. , 2014.

Il arrive souvent à Irma Boom de comparer ses livres à de « petites pièces d’architecture ». Cet ouvrage, réalisé en collaboration avec Rem Koolhaas, est composé d’un ensemble de 15 volumes traitant d’éléments d’architecture à travers une iconographie composite et fantaisiste. La manipulation de tous les ouvrages à la fois est impossible sans l’exosquelette du coffret qui réunit l’ensemble et renforce l’unité du projet. Tout est lié, au point que seul l’assemblage des notices reconstruit le rythme coloré de la tranche de l’ouvrage.

Irma Boom

Reality Machines (Olafur Eliasson)

Cologne, Walther Konig Verlag, 2016.

Ce livre a été édité à l’occasion de l’exposition Reality Machines, au Moderna Museet in Stockholm qui montrait le travail de Olafur Eliasson en peinture, sculpture, film et installations. Texte et images y interagissent grâce à l’alternance de papiers offset et kraft dont le grain contraste avec la brillance et la transparence de rhodoïds imprimés qui amènent des effets de lumière et jouent avec les teintes et les couleurs.

Irma Boom

Lisson Gallery

Londres, Lisson Gallery, 2017.

À l’occasion de son cinquantième anniversaire, la galerie Lisson a demandé à Irma Boom de concevoir
un catalogue rétrospectif de son activité. Ouvrage monumental imprimé sur un papier d’une finesse extrême, le livre fait se succéder les artistes de la galerie selon l’ordre alphabétique tout en mettant en avant l’année de leur entrée dans la galerie. La séquence d’introduction révèle progressivement le titre de l’ouvrage et annonce le jeu à venir sur la transparence du papier, qui fait se superposer les œuvres comme autant de strates accumulées d’une plongée dans l’histoire de la galerie.

Éditer

Volumes présente en scène une sélection d’éditeurs indépendants, français et étrangers, opérant dans les champs de l’art, du design, de l’architecture, des sciences humaines, de la littérature, de la gastronomie ou encore de l’édition jeunesse. Ils revendiquent l’intérêt qu’ils portent à la mise en forme de leurs objets imprimés, tant du point de vue de la conception graphique et typographique que de l’attention portée à la qualité de l’impression et à la précision du façonnage de leurs ouvrages. Cette exigence formelle est toujours au moins égale à celle des projets de textes, d’images, souvent mêlés, parfois complexes et hybrides, qu’ils portent et défendent avec conviction et passion.

Nombre d’entre-eux signalent la participation déterminante de designers graphiques dans le processus de conception éditoriale, le rôle prépondérant que ce savoir-faire peut apporter dans la singularisation d’un objet spécifique ou dans l’élaboration d’un principe graphique.

Mais au-delà des spécificités inhérentes au travail de design qui ont animé la construction de ce panorama, c’est avant tout à l’expression de toute la subjectivité, l’inventivité et de la capacité, puissante, autonome, des acteurs de la chaîne de conception du livre à faire des choix forts et éclairés par une grande culture de leurs champs respectifs qu’est dédiée l’exposition.

Allia

Allia

Les éditions Allia ont été créées en 1982. Elles comptent désormais dans leur bibliothèque près de huit cents ouvrages. Initialement, elles ont privilégié des textes négligés par les autres éditeurs ou non protégés par le copyright. Quand elles ont commencé à publier des auteurs contemporains, elles l’ont fait dans un esprit analogue : satisfaire et dérouter un lectorat avide d’ « autre chose ».

Très vite, le soin apporté à la mise en forme des ouvrages est apparu comme primordial à Gérard Berréby, fondateur de la maison d’édition, dont il prend en charge, avec élégance et sobriété typographique, la mise en page intérieure. C’est Patrick Lébédeff qui, jusqu’à son décès en 2012, était responsable de la conception des couvertures ; la perpétuation de cette ligne graphique, reconnaissable entre toutes, est aujourd’hui assurée en interne.

editions-allia.com

Allia

352 • Lola Manœuvre, Walter Serner. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

114 • De l’oisiveté, Jerome. K. Jerome. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

570 • Vrain Lucas : le parfait secrétaire des grands hommes, Georges Girard. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

275 • Le Bateau-usine, Takiji Kobayashi. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

479 • Sam Dunn est mort, Bruno Corra. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

478 • Salopes, Paul Joostens. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby. Linogravure : Paul Joostens.

421 • Pensées, Giacomo Leopardi. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

115 • De la torture, Jeremy Bentham. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

175 • Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise, Giacomo Casanova. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

279 • Le Culte moderne des monuments, Aloïs Riegl. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

254 • La Paresse comme vérité effective de l’homme, Kasimir Malévitch. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

217 • L’Œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique, Walter Benjamin. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

206 • L’Alphabet du bon citoyen, Bertrand Russell. Dessins : Franciska Themerson. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

313 • Le Syndrome de Pontier, Pol Bury. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

249 • La Morale des lignes, Mecislas Golberg. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

238 • La fin du monde n’aurait pas eu lieu, Patrik Ourednik. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

383 • Mon suicide, Henri Roorda. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

395 • Note sur la suppression générale des partis politiques, Simone Weil. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

226 • L’Histoire de Lapin Tur, Niele Toroni. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

35 • Avec Giacometti, Yanaihara Isaku. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby. Photographies : Yanaihara Isaku, Annette Giacometti.

37 • Awopbopaloobop Alopbamboom, Nik Cohn. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby. Illustrations : D.R..

430 • Please Kill Me, Gillian McCain, Legs McNeil. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

264 • La Tribu, Jean-Michel Mension. Conception graphique : Patrick Lébédeff & Gérard Berréby.

B2

B2

Les éditions B2 se proposent d’édifier un « cabinet de curiosités » architectural, arpentant dans le temps et dans l’espace, de Los Angeles à Vladivostok et de l’an mil à nos jours, une infinité d’espèces d’espaces et d’hétérotopies baroques… Sept collections s’intéressent au champ du design, de l’objet livre, des questions de société, de la contre culture et enfin de l’architecture vue dans son actualité ainsi qu’à des échelles temporelles et territoriales plus vastes.

Ce principe de collections est rendu visible par l’association d’une couleur spécifique à chacune d’entre elles. Format et technique d’impression en bichromie restent, à de rares exceptions près, invariablement les mêmes ; ces choix forts répondent autant à la réalité économique du projet B2 qu’à la volonté de Nikola Jankovic, totalement impliqué dans le processus de conception graphique, de rendre ses ouvrages accessibles à un public étudiant. Le principe de mise en page conçu par Aurélien Thibaudeau, Geoffroy Pithon et Fabien Labeyrie continue à évoluer entre les mains des jeunes designers qui en ont pris le relai.

editions-b2.com

B2

119 • Deauville, Paul Smith & Boris Veblen. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

157 • Form follows function, Louis Sullivan. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

229 • L’odyssée de l’espace IBM, John Harwood. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Ianis Combes.

334 • Les nouveaux ghettos du gotha, Boris Veblen. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

135 • Electriser le Monde, John O’Neill. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

227 • L’Ikebana après Hiroshima, Oshikawa & Gorham. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Ianis Combes.

15 • Abou Dhabi, Simon Texier & Jean-François Doulet. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist. Réalisation : Ianis Combes.

414 • Paris CDG-1, Paul Andreu & Nathalie Roseau. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Pierre Pautler.

556 • Un flagship art déco?, Boris Veblen. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Ianis Combes.

292 • Le Lightning field, James Nisbet. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Lionel Catelan.

373 • Mini-manuel du guérillero urbain, Carlos Marighhella. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Lionel Catelan.

465 • Rem Koolhaas en France 2, Paul Bouet . “Club B2” — hors commerce. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Pierre Pautler.

464 • Rem Koolhaas en France 1, Paul Bouet . “Club B2” — hors commerce. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Pierre Pautler.

460 • Recosmiser la Terre, Augustin Berque. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Ianis Combes.

41 • Bienvenue à Astana, Adrien Fauve. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Sarah Vadé.

443 • Prince Jean 2, Jean-Louis Violeau. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Lionel Catelan.

442 • Prince Jean 1, Jean-Louis Violeau. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Lionel Catelan.

307 • Le Prix de Rome, Elisabeth Essaïan. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

305 • Le Pentagone, Alfred Goldberg. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Lionel Catelan.

258 • La politique du bulldozer, Léopold Lambert. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Sarah Vadé.

176 • Histoire de ma maison, John Soane. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Angelica Ruffier-Holmqvist.

156 • Form follows finance, Carol Willis. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

339 • Les totems de l’atome, Claude Parent. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Ianis Combes.

446 • Projet de globe terrestre au 100.000e, Elisée Reclus. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

131 • E3, Richard Buckminster Fuller. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

297 • Le meilleur des deux mondes, Jay Swayze. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

17 • Acid visions, Felicity Scott. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

225 • L’étoile filante, Charles Siclis, André Tavares. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Ianis Combes.

255 • La pelouse américaine en guerre, Beatriz Colomina. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

122 • Description et représentation exacte de la Maison de Glace, construite à Saint Pétersbourg au mois de janvier 1740, George Wolfgang Krafft. Conception graphique : Fabien Labeyrie, Geoffroy Pithon, Aurélien Thibaudeau.

327 • Les fleurs de verre, Paul Scheerbart. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Axel Pelletanche Thévenart.

463 • REM, Jean-Louis Violeau. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Ianis Combes.

439 • Pour un maniérisme critique, Trix & Robert Haussmann. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation : Sarah Vadé.

371 • Mille arbres, Su Fujimoto & Oxo. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Ianis Combes.

333 • Les murs du son, Carlotta Daro. Conception graphique : Nikola Jankovic, Pierre Pautler, Florent Pierre, Lionel Catelan, Angelica Ruffier-Holmqvist . Réalisation graphique : Lionel Catelan.

B42

B42

B42 publie des ouvrages consacrés au design graphique, à la typographie, aux cultures populaires et à la création contemporaine, des écrits de designers et d’artistes ; des livres qui interrogent l’univers visuel dans lequel nous vivons. Les textes majeurs de l’histoire du design graphique et de la typographie côtoient des expériences individuelles ou collectives contemporaines.

La conception graphique de la grande majorité des ouvrages est assurée par deValence, studio de design graphique dans lequel officie Alexandre Dimos, fondateur des éditions B42. Celui-ci édite et anime également Back Cover, revue de réflexion et d’analyse des pratiques du design graphique et de la typographie mais aussi, plus largement, des arts visuels.

editions-b42.com

B42

123 • Design graphique, les formes de l’histoire, Sous la direction de Catherine de Smet. Design graphique : Philippe Millot, André Baldinger.

86 • Concevoir à grande échelle, Mathieu Mercuriali. Design graphique : deValence.

468 • Riding Modern Art, Raphaël Zarka. Design graphique : deValence.

205 • L’abécédaire d’un typographe, Jost Hochuli. Design graphique : Jost Hochuli.

146 • Études sur le collectif Grapus, 1970-1990…, Sous la direction de Catherine de Smet & Béatrice Fraenkel. Design graphique : Hugo Calonnec, Geoffrey Carpentier, Julie Ducarne, Jeanne Hubert, Élise Kasztelan, Marion L’Helguen, Pierre Martel, Malou Messien, Léa Michel, Léa Pradine, Guillaume Touillet, Marielle Voisine, Kévin Donnot, Isabelle Jégo.

9 • A book from deValence, Raphaël Zarka, Robin Kinross, Victor Guégan, Christophe Gallois. Design graphique : deValence.

215 • L’Institut de l’environnement : un école décloisonnée, Tony Côme. Design graphique : deValence.

419 • Pendant la lecture, Gerard Unger. Design graphique : Gerard Unger.

213 • L’idée de confort, une anthologie, Sous la direction de Tony Côme & Juliette Pollet. Design graphique : deValence.

455 • Ramper, dédoubler, Sous la direction de Mathieu K. Abonnenc, Lotte Arndt & Catalina Lozano. Design graphique : deValence.

298 • Le Monde comme projet, Otl Aicher. Design graphique : deValence.

159 • Free ride, Raphaël Zarka. Design graphique : deValence.

71 • Civic City, Sous la direction de Jesko Fezer & Matthias Görlich. Design graphique : Studio Görlich.

118 • Devenir expert du Rakugaki, Texte et maquette de Bunpei Yorifuji. Design graphique : Bunpei Ginza.

268 • La vie merveilleuse des éléments, illustrations de Bunpei Yorifuji. Design graphique : Bunpei Ginza.

Book Works

Book Works

Fondé en 1984, le studio Book Works se spécialise dans les éditions limitées, voire uniques, de livres, coffrets, multiples et portfolios d’artistes.

Ils collaborent directement avec les artistes, designers, photographes et autres créatifs sur tous les aspects de la conception du livre. Ils pensent et fabriquent eux-mêmes leurs livres ou autres objets éditoriaux possédant des compétences singulières en reliure manuelle, cartonnage, découpe, impression typographique et autres processus d’impression.

bookworks.org.uk

Book Works

149 • Faker Drinker Soldier Heiress, Clunie Reid. Design graphique : Cameron Leadbetter.

529 • The Unspeakable Freedom Device, Jennet Thomas. Design graphique : Modern Activity.

20 • After The Night, Everyone Agrees. Design graphique : Erik Hartin.

32 • Auras and Levitations Homage to Yves Klein, Susan Hiller. Design graphique : Jen Wu.

4 • 3 Communiqués, Alun Rowlands. Design graphique : Secondary Modern.

449 • Proximity Machine, Rosalind Nashashibi. Design graphique : Sara De Bondt.

Browns Editions

Browns Editions

Fondé en 2005 par l’artiste britannique Jonathan Ellery, Browns Editions est un éditeur indépendant spécialisé dans la photographie, l’art et les livres d’art conceptuel. Leurs livres sont publiés en éditions limitées et leur sortie est toujours accompagnée d’un événement ou d’une exposition.

Ils altèrent les façons de percevoir en jouant avec les formats, contenus, finitions, poids, rythmes et couleurs pour que l’expérience du lecteur soit plus qu’une lecture de contenu sur une page.

brownseditions.com

Browns Editions

436 • Populism, Jonathan Ellery. Design graphique : Ellery.

2 • 136 Points of Reference, Jonathan Ellery. Design graphique : Ellery/Browns.

516 • The Hen House, Jonathan Ellery. Design graphique : Ellery.

183 • In and Out, Jonathan Ellery. Design graphique : Ellery.

365 • Mergers and Acquisitions Tenugui/ Catalogue, Jonathan Ellery. Design graphique : Ellery/Browns.

7 • A Bewildered Herd, Jonathan Ellery. Design graphique : Ellery/Browns.

Cent pages

Cent pages

SpMillot (pour Sophie et Philippe Millot) et Olivier Gadet mènent au sein des éditions Cent Pages un travail érudit, malicieux et singulier, proposant au fil des parutions un ensemble de livres surprenants, tant dans le choix des textes édités que dans les formes chaque fois réinventées des objets imprimés.

Le travail typographique de SpMillot est ancré dans une culture savante aussi bien que populaire de l’histoire du livre, des manuscrits médiévaux aux canons d’empagement de la renaissance, jusqu’aux travaux de Pierre Faucheux ou Robert Massin pour les Clubs de livres.

Refusant les termes de designers ou de graphistes, le duo revendique « dessiner » chaque livre, dans sa globalité. Il porte une grande attention au travail de mise en page et en rythme du livre, à son animation par des séquences vivantes, quasi filmiques sur les pages liminaires. Chaque ouvrage est conçu comme une expérience sensorielle, visuelle autant que tactile, mettant en jeu toutes ses surfaces. Un grand soin est également apporté à la qualité des matériaux et papiers utilisés, à la subtilité des contrastes et des interactions complexes, alchimiques, qui se jouent entre eux.

centpages.atheles.org

Cent pages

624 • Les Souris Valseuses, Ange Bastiani. Design graphique : Philippe Millot.

623 • Novembre, Gustave Flaubert. Design graphique : Philippe Millot.

621 • Trois contes doubles, Herman Melville. Design graphique : Philippe Millot.

620 • Le petit bossu, Roberto Arlt. Design graphique : Philippe Millot.

619 • Red le démon, Gilbert Sorrentino. Design graphique : Philippe Millot.

618 • Les Dimanches de Jean Dézert, Jean De la Ville de Mirmont. Design graphique : Philippe Millot.

617 • Centurie - Cent mini romans-fleuve, Giorgio Manganelli. Design graphique : Philippe Millot.

616 • Il paraît, Goria. Design graphique : Philippe Millot.

615 • Elle paraît, Goria. Design graphique : Philippe Millot.

614 • Paraît, Goria. Design graphique : Philippe Millot.

613 • Dialogues, Jean Genet. Design graphique : Philippe Millot.

611 • Nouvelles en trois lignes, Félix Fénéon. Design graphique : Philippe Millot.

610 • Arrestations célèbres, Emmanuel Bove. Design graphique : Philippe Millot.

609 • Pas Maintenant, Arthur Cravan. Design graphique : Philippe Millot.

608 • Bécon-les-Bruyères, Emmanuel Bove. Design graphique : Philippe Millot.

607 • Questionnaires, Max Frisch. Design graphique : Philippe Millot.

606 • Amour et gymnastique, Edmondo De Amicis. Design graphique : Philippe Millot.

605 • Je t'embrasse, pour la vie : Lettres à des morts. Design graphique : Philippe Millot.

603 • J’emmerde le monde/Up the world’s, Olivier Gadet. Design graphique : Philippe Millot.

602 • La Ville, Frans Masereel. Design graphique : Philippe Millot.

601 • Instructions pour une prise d’armes, Auguste Blanqui. Design graphique : Philippe Millot.

600 • Les Oiseaux sont des cons, Chaval. Design graphique : Philippe Millot.

Dilecta

Dilecta

Les éditions Dilecta, créées à l’automne 2005, publient une quinzaine de livres par an. Le premier projet fut de faire revivre des livres et des documents introuvables relatifs aux avant-gardes du xxe siècle. Depuis les Éditions Dilecta publient avant tout des livres ou projets d’artistes, ainsi que des catalogues d’exposition conçus en partenariat avec des institutions.

Chaque ouvrage est le fruit d’un intense dialogue entre la maison d’édition, l’artiste ou l’institution concerné et un ou plusieurs designers graphiques. Outre Grégoire Romanet, auteur de la mise en forme d’un certain nombre de ces livres, nous pouvons citer, parmis les jeunes designers invités par Dilecta, Fannette Mellier, le studio Syndicat ou encore Alaric Garnier.

editions-dilecta.com

Dilecta

580 • Yves Klein Germany, Yves Klein. Design graphique : Grégoire Romanet.

270 • La Villette en Suites, Felice Varini. Design graphique : Marie de Crécy & Mélanie Gautry.

25 • Anish Kapoor, Anish Kapoor. Design graphique : Fannette Mellier.

507 • Taboo, Morgane Tschiember. Design graphique : Alaric Garnier avec l’aide de Nicolas Guy & Benoît Canaud.

471 • Roman Signer, Roman Signer. Design graphique : Grégoire Romanet.

66 • Cellule516, Absalon. Design graphique : Grégoire Romanet.

198 • Joseph et moi, texte de Patrick Mauriès.

186 • Invisibles 2007-2013, Arnaud Théval. Design graphique : Emilie Rigaud.

53 • Bruno Pélassy, Bruno Pélassy. texte : Marie Canet. Design graphique : ‎Fanette Mellier.

466 • Rémi Groussin, Rémi Groussin. Design graphique : Syndicat.

Éditions 205

Éditions 205

Les éditions 205 (marque déposée de 205 corp.) publient des livres d’architecture, d’urbanisme, de typographie, de photographie, de design graphique, pour enfants, d’art contemporain et de poésie. Mais aussi – et pourquoi pas – de cuisine, de sociologie, de physique quantique, de botanique etc. à partir du moment où il semble possible de produire un beau livre.

C’est le Bureau 205 – studio fondé en 2010 et aujourd’hui conduit par Damien Gautier, Thomas Leblond et Florence Roller, designers graphiques et dessinateur de caractères – qui œuvre à la mise en forme de chaque projet éditorial. Les créations typographiques des dessinateurs de caractères diffusées par la fonderie 205TF, sont régulièrement et largement mises à contribution.

editions205.fr

Éditions 205

28 • Attentats rhétoristes, Préface de Jean-Benoît Dunckel. Photos de Zoé Chambert & Juliette Treillet. Design graphique : Bureau 205.

427 • Picturodrome, Johann Rivat. Textes de Judicaël Lavrador et Charlotte Poisson. Design graphique : Bureau 205.

559 • Un musée, un logotype, Bureau 205. Design graphique : Bureau 205.

539 • Tout le monde connaît Roger Excoffon, Textes de Alan Marshall, Tony Simoes Relvas, Thierry Chancogne. Design graphique : Extrafine.

187 • Italia, Dopo la dolce vita, Marco Delogu, Dan Dubowitz, Claude Nori, Bernard Plossu, Gilles Verneret. Design graphique : Bureau 205.

280 • Le dernier homme, Johann Rivat. Texte de Marc Desgrandchamps, traduit par Sira Luthardt. Design graphique : Bureau 205 avec l’aide de Robyn Johnson.

233 • La BF15 2015-2004, Textes de Perrine Lacroix et François Quintin. Photos de Zoé Chambert & Juliette Treillet. Design graphique : Bureau 205 (aidé de Thomas Hagus et Nicolas Guy).

19 • AFAA, 10 ans d’architecture, AFAA. Design graphique : Bureau 205 – Damien Gautier & Quentin Margat.

Éditions du livre

Éditions du livre

Éditions du livre est une maison d’édition indépendante qui publie des livres d’artistes pour enfants.

La poétique de la manipulation de l’objet-livre dialogue avec son contenu. La forme du livre, c’est le fond. Chaque livre est, pour Alexandre Chaize, une expérience sensible, autant par sa plastique que par sa plasticité, sa capacité à changer de forme, d’état, de se réinventer au fur et à mesure des manipulations.

En dehors du soin apporté aux façonnages originaux, la question de l’impression est prépondérante et se manifeste notamment dans les ouvrages de Fannette Mellier, designer dont la pratique graphique oscille sans cesse entre contraintes techniques et expérimentation.

editionsdulivre.com

Éditions du livre

108 • Dans la lune, Fanette Mellier. Design graphique : Fanette Mellier.

492 • Spaces, Antonio Ladrillo.

504 • Strips, Antonio Ladrillo.

30 • Au Soleil, Fanette Mellier. Design graphique : Fanette Mellier.

170 • Hello Tomato, Marion Caron & Camille Trimardeau. Design graphique à huit mains : Marion Caron, Camille Trimardeau, Alexandre Chaize & Fanette Mellier.

302 • Le papillon imprimeur, Fanette Mellier. Design graphique : Fanette Mellier.

Éditions MeMo

Éditions MeMo

Les éditions MeMo, basées à Nantes depuis 1993 éditent une vingtaine de livres par an à l’adresse du jeune public sans que jamais l’économie ne prime sur la création. Si les publications de MeMo, toujours pensées et réalisées avec un grand égard pour toutes les étapes de la chaîne de conception et de fabrication du livre, promeuvent le travail d’artistes et d’écrivains contemporains, la maison d’édition cherche également à faire découvrir ou redécouvrir les œuvres qui ont marqué l’histoire de l’illustration pour la jeunesse, comme le révolutionnaire et fondateur Les Deux carrés de Lissitzky, premier livre visuel créé en 1922.

editions-memo.fr

Éditions MeMo

331 • Les Jeux en images, Nathalie Parain.

105 • Dachenka ou la vie d’un bébé chien, Karel Čapek.

14 • ABC Tam-Tam, Gianpaolo Pagni.

472 • Rond rond et carré, Fréd Shapur.

318 • Le voyage de Gus, Benoît Bonnemaison-fitte.

154 • Filer droit, Noémi Schipfer.

74 • Code de la route, Tibor Harpati.

568 • Vert tamanoir, Janik Coat.

44 • Blanc chouette, Janik Coat.

192 • Je divise, Anne Bertier.

193 • Je multiplie, Anne Bertier.

55 • C’est égal, Anne Bertier.

188 • J’additionne, Anne Bertier.

368 • Micha au cirque, Isaure Fouquet.

410 • Otto, Flore Saint -Val et Etienne Exbrayat.

83 • Comment tout à commencé, Liuna Vivardi.

173 • Heureusement, Rémy Charlip. Illustrations : Remy Charlip. Photographies : Sibila Savage.

532 • Toc-Toc Ville !, Florie Saint-Val.

452 • Quatre livres de Samuel Marcha Vladimir Lebedev, traduction F.Morvan. Photographies : Samuel Marchak et Vladimir Lebedev.

324 • Les deux carrés, El Lissitzky.

483 • Sauvages, Rop van mierlo.

Éditions Non Standard

Éditions Non Standard

Les éditions Non Standard ont été fondées en 2011. Tous les livres publiés sortent du cadre habituel. Ils sont un sujet de recherche sur mesure, afin de valoriser le contenu et d’en faire un objet extraordinaire et accessible, autant que possible. Elodie Boyer, fondatrice de Non Standard avec Jean Segui, assure non seulement la direction de création, mais aussi le suivi de fabrication. Autour d’eux s’est rassemblée, au fil du temps, une équipe constituée de designers (Patrick Doan, Rejane Del Bello, Karel et Aadje Martens) et d’un imprimeur (Arie Lenoir) partageant les valeurs sous le signe desquelles est placé la maison d’édition : respect des auteurs et des partenaires pour leur savoir-faire, fabrication en Europe, distribution via un réseau de librairies choisies pour chaque livre et en ligne sur le site, pas de vilains jeux avec les stocks ni avec les libraires, et jamais de pilon.

editions-non-standard.com

Éditions Non Standard

565 • UPO 2 : J’AIMERAIS ÊTRE LÀ, Xenia Naselou, Rejane Dal Bello, Frédéric Lambert, Jean Segui, Elodie Boyer. Design graphique : Rejane Dal Bello.

564 • UPO 1 : EARTH ART, Rejane Dal Bello, Jean Segui, Elodie Boyer. Design graphique : Rejane Dal Bello.

235 • La fabrique des illustres, Delphine Saurier. Design graphique : Patrick Doan.

194 • Je sais bien mais quand même, Frédéric Lambert. Design graphique : Patrick Doan.

42 • Bienvenue à Colomeri !, Hécate Vergopoulos. Design graphique et illustrations : Patrick Doan.

415 • Paroles de pub, Karine Berthelot-Guiet. Design graphique : Patrick Doan.

101 • Critique de la trivialité, Yves Jeanneret. Design graphique : Patrick Doan.

535 • Toujours la même histoire, Elodie Boyer, Jean Segui. Design graphique : Patrick Doan.

347 • Ligne B, Elodie Boyer, Jean Segui. Design graphique : Patrick Doan.

348 • Ligne B, Elodie Boyer, Jean Segui. Design graphique : Patrick Doan.

344 • Lettres du Havre, Elodie Boyer, Jean Segui. Design graphique : Patrick Doan.. Photographies d’Elodie Boyer..

99 • Couleurs sur la plage, Karel Martens, Élodie Boyer, Pierre-Yves Cachard, Laurence Le Cieux, Jean Segui, Stefan Balev. Design graphique : Karel Martens et Aagje Martens.. Photographies d’Elodie Boyer..

Four corners books

Four corners books

Maison d’édition londonienne dirigée par Elinor Jansz et Richard Embray, Four Corners Books publie depuis 2003 des livres d’art qui ont une histoire à raconter. Que ce soit la collection Familiars — dans laquelle ils invitent des artistes à réinventer des œuvres littéraires classiques — ou la nouvelle collection, les Irregulars, sur les fascinants foyers de la culture visuelle britannique, ils cherchent l’art dans les endroits les plus intrigants et insolites. Les contenus autant que la forme de leurs livres cherchent à surprendre leurs lecteurs, en s’attachant aux marges et à des territoires éditoriaux encore vierges.

fourcornersbooks.co.uk

Four corners books

169 • Heart Of Darkness, Joseph Conrad, art by Fiona Banner. Design : John Morgan.

515 • The Graphic World Of Paul Peter Piech, Zoe Whitley. Design : John Morgan.

523 • The Overcoat, Nikolai Gogol, art by Sarah Dobai. Design : John Morgan.

518 • The Jet Age Compendium : Paolozzi at Ambit, Artwork by Eduardo Paolozzi, essai de David Brittain. Design : John Morgan.

553 • UFO Drawings From The National Archives, David Clarke. Design : John Morgan.

390 • Nau Sea Sea Sick, Art by Kay Rosen. Design : John Morgan.

522 • The Nose, Nikolai Gogol, art by Rick Buckley. Design : John Morgan.

46 • Blumfeld, an Elderly Bachelor, Franz Kafka, art by David Musgrave. Design : John Morgan.

129 • Dracula, Bram Stoker, art by James Pyman. Design : John Morgan.

567 • Vanity Fair, William Makepeace Thackeray, art by Donald Urquhart. Design : John Morgan.

526 • The Prisoner of Zenda, Anthony Hope, art by Mireille Fauchon. Design : John Morgan.

Hélium

Hélium

Les éditions Hélium ont été créées en octobre 2008, les premiers titres sont parus au printemps 2009 et le catalogue compte aujourd’hui près de deux cent titres pour la jeunesse. Composée d’une petite équipe de quatre personnes, la maison revendique un travail d’artisan autour des auteurs pour définir des objets singuliers, un traitement graphique innovant et une proposition de lecture qui flirte avec le jeu et allie plaisir pour les adultes et pour les enfants.

helium-editions.fr

Hélium

161 • Gilles a un pépin, Mathieu Lavoie. Conception graphique : les Associés réunis.

98 • Couleurs, John J. Reiss. Réalisation : Atelier Philippe Bretelle.

158 • Formes, John J. Reiss. Réalisation : Atelier Philippe Bretelle.

490 • Si les pommes avaient des dents, Shirley et Milton Glaser. Réalisation : Atelier Philippe Bretelle.

79 • Comme un secret pour toi, Ivan Chermayeff. Conception graphique : Ivan Chermayeff.

506 • Sur le fil, William Wondriska. Conception graphique : les Associés réunis.

372 • Mini maxi, Didier Cornille. Conception graphique : les Associés réunis.

364 • Mélange-moi, Michio Watanabe. Conception graphique : Katie Fechtmann.

195 • Je touche tout, Pepillo. Conception graphique : Katie Fechtmann.

196 • Je vois tout, Pepillo. Conception graphique : Katie Fechtmann.

191 • J’entends tout, Pepillo. Conception graphique : Katie Fechtmann.

319 • Léo le fantôme, Christian Robinson & Mac Barnett. Conception graphique : Katie Fechtmann.

81 • Comment faire garder ses parents ?, Carole Fives & Séverine Assous. Conception graphique : Philippe Bretelle.

482 • Saul monsieur Rêve et le morceau de mur, Antony Huchette. Conception graphique : Atelier Philippe Bretelle.

536 • Tous les gratte-ciel sont dans la nature, Didier Cornille. Conception graphique : Katie Fechtmann.

27 • Asseyez-vous, Didier Cornille. Conception graphique et maquette : Philippe Bretelle.

295 • Le lutin bleu, Bernard Duisit & Janik Coat. Conception graphique : Janik Coat. Réalisation : Katie Fechtmann.

437 • Popville, Anouck Boisrobert & Louis Rigaud. Conception graphique : les Associés réunis.

107 • Dans la forêt du paresseux, Anouck Boisrobert & Louis Rigaud. Conception graphique : les Associés réunis.

399 • Océano, Anouck Boisrobert & Louis Rigaud. Conception et ingénieurie papier : Anouck Boisrobert et Louis Rigaud. Mise en page : Marie Sourd. Conception graphique : les Associés réunis.

560 • Un voyage en mer, Gérard Lo Monaco. Conception graphique : les Associés réunis.

L’Arachnéen

L’Arachnéen

Les éditions L’Arachnéen sont nées avec la parution d’un ouvrage manifeste qui réunit les différentes traces de la pensée à l’œuvre de Fernand Deligny. Depuis, la maison d’édition s’attache à publier des ouvrages dans lesquels l’art cohabite avec la pensée ou encore qui permettent de comprendre les conditions d’apparition de l’art.

Si Sandra Alvarez de Toledo défend la notion de beaux livres au sujet des ouvrages publiés par L’Arachnéen, c’est avant tout dans le sens de « livres denses, qui tentent d’accorder la forme au fond ». La mise en forme en est assurée avec science et sensibilité principalement par Filiep Tacq et David Poullard. Le livre Fernand Deligny, œuvres, mis en page par ce dernier, a été primé au concours des Plus beaux livres français en 2007.

editions-arachneen.fr

L’Arachnéen

121 • Des films du Bengale, Ritwik Ghatak. Design graphique : David Poullard.

142 • Entre les beaux-arts et les médias : photographie et art moderne, Jean-François Chevrier. Design graphique : Filiep Tacq.

316 • Le travail à mort, Bertrand Ogilvie. Design graphique : David Poullard.

343 • Lettres à un travailleur social, Fernad Deligny. Design graphique : David Poullard.

474 • Rosa, Thoms Harlan. Design graphique : David Poullard & Mariette Cousty.

243 • La Littérature en suspens, Catherine Coquio. Design graphique : David Poullard & Mariette Cousty.

211 • L’Hallucination artistique, Jean-François Chevrier. Design graphique : Filiep Tacq.

61 • Cartes et lignes d’erre, Collectif. Design graphique : David Poullard.

400 • Œuvres, Fernand Deligny. Design graphique : David Poullard.

L’Agrume

L’Agrume

L’Agrume, maison d’édition indépendante motivée par l’amour de l’illustration, est une aventure passionnante qui rassemble des illustrateurs, des auteurs, des chercheurs, des journalistes et autres ingénieurs du graphisme et du papier, qui partagent le désir de rendre les livres vivants. À l’image de notre société en perpétuel mouvement, trois collections sont nées d’une volonté d’explorer tous les genres : des bandes dessinées d’auteurs venus des quatre coins du monde, des livres pour enfants innovants et spectaculaires et une revue de société thématique, Citrus.

La dimension plastique des ouvrages est totalement partie prenante dans les projets édités par l’Agrume ; les enjeux de façonnage sont régulièrement d’envergure, qu’il s’agisse de livres pop-up, des leporellos géants, ou encore de livres dont le fonctionnement dépend de l’utilisation de papiers ou de techniques d’impression spécifiques. Ils font l’objet d’un dialogue nourri entre les éditeurs, les auteurs et les imprimeurs sollicités.

lagrume.org

L’Agrume

392 • New York, Aurélie Pollet & Vincent Bergier. Design graphique : PIA Philippe et Mélie Giusiano.

256 • La Plage, Sol Undurraga. Maquette : PIA Philippe.

247 • La montagne, Anne-Hélène Dubray. Design graphique : PIA Philippe.

230 • L’orchestre, Chloé Perarnau.

221 • L’animagier, Camille Louzon. Maquette : Léa Chevrier.

245 • La mégalopole, Cléa Dieudonné.

241 • La grande expédition, Clémence Dupont.

326 • Les farceurs, Illustration de Anne-Hélène Dubray.

47 • Bonhomme, sa maison, et pluie et pluie, Emmanuelle Bastien.

36 • Avec quelques briques, Vincent Godeau.

190 • J’aime, Emmanuelle Bastien.

L’Échappée

L’Échappée

L’Échappée est une maison d’édition indépendante, spécialisée dans les essais à tendance libertaire. À travers plusieurs collections, elle appréhende le livre comme l’un des derniers lieux de résistance, un point d’ancrage pour une pensée cohérente et articulée, hors du réseau et des flux incessants d’information. L’Échappée entretient des rapports étroits avec les librairies indépendantes et privilégie ce mode de diffusion qui correspond aux valeurs qu’elle défend.

C’est Cédric Biagini, directeur éditorial de l’Échappée, et membre de l’atelier de graphisme ADGP (l’Atelier des grands pêchers), qui prend en charge la conception graphique et le suivi de fabrication de tous les ouvrages ; ce qui fait de lui un graphiste-éditeur, ou éditeur-graphiste, figure singulière, mais néanmoins de plus en plus courante, apte à saisir avec justesse les enjeux de mise en forme de chaque projet éditorial.

lechappee.org

L’Échappée

454 • Quilombos, Flávio dos Santos Gomes. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

311 • Le Socialisme sauvage, Charles Reeve. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

232 • La Bande noire, Yves Meunier. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

88 • Contingent rebelle, Patrick Schindler. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

21 • Agit-tracts, Zvonimir Novak. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

484 • Scottsboro Alabama, Lin Shi Khan et Tony Perez. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

299 • Le Mouvement situationniste, Patrick Marcolini. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

284 • Le Désert des ambitions, Rodolphe Christin. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

34 • Aux origines de la décroissance, Coordonné par Cédric Biagini. David Murray et Pierre Thiesset. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

308 • Le Refus d’obéissance, Léon Tolstoï. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

440 • Présentation des haïdoucs, Panaït Istrati. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

200 • Jours de famine et de détresse, Neel Doff. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

550 • Troquets de Paris, Jacques Yonnet. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

469 • Ringolevio, Emmett Grogan. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

265 • La Trompette du Jugement dernier, Karl Marx. Bruno Bauer. Nicolas Dessaux. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

375 • Misère de la théorie, Edward P. Thompson. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

283 • Le Désert de la critique, Renaud Garcia. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

566 • Utopie et Socialisme, Martin Buber. Design graphique : ADGP (Atelier des grands pêchers).

Le Rouergue

Le Rouergue

Les éditions du Rouergue sont nées en 1986. Le catalogue, riche de plus de 600 titres vivants, s’adresse aux adultes et aux jeunes, depuis les tout petits jusqu’aux grands ados. Dès le début l’aventure éditoriale a cherché à élargir ses collections qui s’étendent désormais de la littérature aux albums jeunesse, en passant par le polar et les romans graphiques.

Pionniers en France d’une édition jeunesse libre, indépendante et audacieuse, les éditions du Rouergue ont très vite proposé à des artistes et illustrateurs émergents, dont certains, comme Jochen Gerner, Frédéric Rey ou Gianpaolo Pagni, entretiennent des rapports étroits avec la culture du design graphique, un terrain d’expérimentations privilégié, notamment avec la collection « Toutazimute ». Cet état d’esprit perdure aujourd’hui à travers la promotion du travail exigeant d’auteurs, artistes et illustrateurs contemporains auprès d’un large public.

lerouergue.com

Le Rouergue

178 • Hyper bien, Fréd Fivaz. Design graphique : Fred Fivaz.

59 • Candombe, Bianki. Design graphique : Bianki et le studio graphique des Éditions du Rouergue.

448 • Prospectus box, Jochen Gerner & Frédéric Rey. Conception graphique : studio graphique des éditions du Rouergue.

428 • Pipeau, Olivier Douzou. Design graphique : Olivier Douzou.

321 • Les Billes font la course, Frédérique Bertrand & Michaël Leblond. Design graphique : Frédéric Rey. Conception et illustrations : Frédérique Bertrand et Michael Leblond.

552 • Tu vas voir, Frédérique Bertrand. Design graphique : Frédéric Rey.

296 • Le mauvais pli, Juliette Binet. Design graphique : Olivier Douzou.

534 • Tonio, Gaëtan Dorémus. Design graphique : Olivier Douzou.

269 • La vie rêvée, Michel Galvin. Design graphique : Olivier Douzou.

393 • New York en Pyjamarama, Michaël Leblond & Frédérique Bertrand. Design graphique : Frédéric Rey. Conception et illustrations : Frédérique Bertrand et Michael Leblond.

476 • Rouge, Michel Galvin. Design graphique : Olivier Douzou.

301 • Le nombril du monde, Anne Laval. Design graphique : Olivier Douzou. Photogravure : Cédric Caihol.

162 • Girafe, Jean Gourounas. Design graphique : Olivier Douzou.

148 • Explo-rateur, Bonnefrite. Design graphique : Bonnefrite.

Le Tripode

Le Tripode

Le Tripode est une maison d’édition de littérature au service d’auteurs dont elle admire la seule liberté possible : privilégier la sensibilité aux doctrines, le cheminement de l’imaginaire à l’immédiateté du discours. Les trois entrées proposées sont les fondations sur lesquelles reposent la maison d’édition : « Littératures », qui rassemble des romans, « Arts », qui se tourne vers le graphisme et « Ovnis », qui présente des ouvrages inclassables.

Le soin apporté au choix des papiers, à la composition typographique, à la conception graphique des couvertures — souvent pensée dans des logiques de série, comme dans le cas des livres de Golliarda Sapienza, ici confiée à Lola Duval —, font des ouvrages du Tripode des objets qui exhalent physiquement toute la singularité, la sensibilité, voire la sensualité des projets littéraires.

le-tripode.net

Le Tripode

208 • L’Art de la joie, Goliarda Sapienza, Nathalie Castagné. Design graphique : Lola Duval.

220 • L’Université de Rebibbia, Goliarda Sapienza, Nathalie Castagné. Design graphique : Lola Duval.

322 • Les Certitudes du doute, Goliarda Sapienza, Nathalie Castagné. Design graphique : Lola Duval.

163 • Goliarda Sapienza telle que je l’ai connue, Angelo Pellegrino, Nathalie Castagné, Goliarda Sapienza. Design graphique : Lola Duval & Pauline Menguy.

467 • Rendez-vous à Positano, Goliarda Sapienza, Nathalie Castagné. Design graphique : Lola Duval.

380 • Moi, Jean Gabin, Goliarda Sapienza, Nathalie Castagné. Design graphique : Lola Duval.

100 • Crépuscules, Joël Casseus. Dessin : Anthony Folliard.

212 • L’Homme qui savait la langue des serpents, Andrus Kivirähk, Jean-Pierre Minaudier, Denis Dubois. Illustrations : Denis Dubois.

356 • Manger ou être mangé, Michael Köhlmeier, Catherine Trachtenberg. Couverture : Juliette Maroni.

338 • Les Tifs, Charles Stevenson Wright, Charles Recoursé, Félix Godefroy. Illustrations : Félix Godefroy.

Les éditions de l’Épure

Les éditions de l’Épure

Depuis 25 ans, les éditions de l’Épure tracent en toute indépendance leur élégant sillon dans le monde du livre. Une ambition : offrir une ligne éditoriale guidée, tant sur le fond que sur la forme, par le fil de la genèse de la création [ … ]. Insolite, l’objet « épurien » élève la gastronomie au rang du livre d’art et donne la part belle au texte, au graphisme et aux papiers de création. Si l’Épure est indiscutablement reconnue comme maison d’édition culinaire, il faut entendre alors la branche à contre-courant, décalée, à la limite de l’iconoclasme.

epure-editions.com

Les éditions de l’Épure

291 • Le kaki, dix façons de le préparer, Gianna Mazzei & Damien Baron. Design graphique : les éditions de l’Épure.

246 • La mimolette, dix façons de la préparer, Nicole Seeman. Design graphique : les éditions de l’Épure.

257 • La polenta, dix façons de la préparer, Alessandra Pierini. Design graphique : les éditions de l’Épure.

236 • La feuille de figuier, dix façons de la préparer, Angélique Villeneuve. Design graphique : les éditions de l’Épure.

218 • L’ortie, dix façons de la préparer, Véronique Chapacou. Design graphique : les éditions de l’Épure.

309 • Le safran, dix façons de le préparer, Véronique Chapacou. Design graphique : les éditions de l’Épure.

277 • Le chocolat, dix façons de le préparer, Laurence Alemanno. Design graphique : les éditions de l’Épure.

303 • Le parmesan, dix façons de le préparer, Stefania Di Petrillo. Design graphique : les éditions de l’Épure.

286 • Le fumé, dix façons de le préparer, Alessandra Pierini. Design graphique : les éditions de l’Épure.

242 • La langoustine, dix façons de la préparer, Gwenaël Le Houerou. Design graphique : les éditions de l’Épure.

340 • Les transparencces, dix façons de les préparer, Blandine Vié. Design graphique : les éditions de l’Épure.

266 • La truite, dix façons de la préparer, Anne-Sophie Thérond. Design graphique : les éditions de l’Épure.

263 • La tomate, dix façons de la préparer, Brigade Rouge & Isabelle Larignon. Design graphique : les éditions de l’Épure.

459 • Recettes pour un ami, Jean Cocteau & Raymond Oliver. Design graphique : Laurence Chéné.

116 • De la vigne aux platines, Fabien Korbendau & Christophe Mariat. Design graphique : Élodie Campo.

31 • Aujourd’hui caviar, demain sardines, Carmen Posadas & Gervasio Posadas. Design graphique : Laurence Chéné.

103 • Cuisine, Marxisme et autres fantaisies, Stéphan Lagorce. Design graphique : Laurence Chéné.

52 • Brassages, Jean-Paul Romac. Design graphique : Laurence Chéné.

547 • Trente nuances de gros rouge, Philippe Quesnot. Design graphique : Nicolas Blanchet.

209 • L’art de saucer, Mayalen Zubillaga. Design graphique : Nicolas Blanchet.

207 • L’art de la braise en plein air, Raymond Buren. Design graphique : Laurence Chéné.

Les Fourmis Rouges

Les Fourmis Rouges

La maison d’édition Les Fourmis rouges fondée en 2013 est spécialisée en livres illustrés pour la jeunesse. La conception des albums est confiée à des auteurs et des illustrateurs aux écritures littéraires ou graphiques très personnelles. Fait remarquable, nombre d’entre eux viennent d’univers presque totalement autres que celui de l’édition jeune public, comme l’art contemporain (avec le duo Mrzyk & Moriceau), la bande dessinée indépendante (comme Anouk Ricard et Jochen Gerner), la micro-édition underground (comme Atak) ou le design graphique (comme Guillaumit).

editionslesfourmisrouges.com

Les Fourmis Rouges

29 • Au bureau, Paul Martin, Guillaumit.

248 • La Montagne, Carmen Chica, Manuel Marsol.

358 • Martha était là, Atak. Design graphique : fouinzanardi.

403 • On débarque, Sophie Régnier, Nicolas Barrome Forgues. Design graphique : fouinzanardi.

137 • Elle tourne comme ça, Martine Laffon & Mayumi Otero. Design graphique : Mayumi Otero.

197 • Jojo & Co, Vincent Mathy. Design graphique : studio Articho.

431 • Ploc, Yassine. Design graphique : studio Articho.

353 • Machin-Truc, Jochen Gerner. Design graphique : studio Articho.

488 • Señor Nachos, Chamo. Design graphique : studio Articho.

447 • Promenade de la petite fille, Nathalie Lété & Marion Bataille. Animations : Marion Bataille.

541 • Toute une vie pour apprendre, Gabriele Rebagliati & Michio Watanabe. Design graphique : fouinzanardi.

444 • Princesse Caca, Christophe Nicolas & Anouk Ricard. Design graphique : fouinzanardi.

73 • Coco Bagarre, Christophe Nicolas & Anouk Ricard. Design graphique : fouinzanardi.

43 • Björn, six histoires d’ours, Delphine Perret. Design graphique : fouinzanardi.

267 • La vérité sur les habitants des autres planètes, Julien Baer et Magali Le Huche. Conception graphique : Fouinzanardi.

251 • La nuit dans mon lit, Julien Roux. Conception graphique : Fouinzanardi.

382 • Mon petit Paradis, Lili Scratchy.

109 • Dans le Détail, Elisa Géhin. Design graphique : fouinzanardi.

290 • Le journée de Nip & Nimp, Lionel Serve. Design graphique : fouinzanardi.

Macula

Macula

Macula est devenue une maison d’édition en 1980 après avoir été une revue. L’objectif était alors de mettre à disposition du public les grands textes des théoriciens de l’histoire de l’art. Dès lors une ambitieuse politique de traductions est mise en place, doublée d’un appareil critique adapté. En plus de cette mise à disposition des grands classiques de la critique de l’art, les éditions Macula offrent à de jeunes théoriciens la possibilité de faire connaître leurs travaux.

En 2010, Véronique Yersin a proposé au studio genevois Schaffter Sahli de repenser l’identité graphique globale des éditions Macula. Cette entreprise d’envergure incluait bien sûr une refonte totale de la maquette des ouvrages. La réponse du studio, aussi originale que radicale, a consisté en un système qui n’a pas varié depuis. Les textes, suivant leur volume, sont distribués entre quatre collections, de taille et de couleurs différentes, mais dont la maquette est strictement la même ; une seule police de caractère est utilisée, le corps du texte diminuant progressivement entre la première de couverture, et l’index, en passant par les gardes et le texte courant.

Ce travail a été lauréat du concours des plus beaux livres suisses en 2011.

editionsmacula.com

Macula

544 • Transbordeur, Teresa Castro, Éléonore Challine, Béatrice de Pastre, Elizabeth Edwards, Romy Golan, Christian Joschke, Frank Kessler, Sabine Lenk, C. Angelo Micheli, Valérie Perlès, Alessandra Ronetti, Nicolas Schätti, Tiziana Serena, Bernd Stiegler. Design graphique : Schaffter Sahli.

214 • L’Industrie d’art romaine tardive, Alois Riegl, Christopher S. Wood, Emmanuel Alloa. Design graphique : Schaffter Sahli.

184 • Invention de l’hystérie, Georges Didi-Huberman. Design graphique : Schaffter Sahli.

433 • Poétique du Banc, Michael Jakob. Design graphique : Schaffter Sahli.

153 • Figures pissantes, Jean-Claude Lebensztejn. Design graphique : Schaffter Sahli.

136 • Élégies documentaires, Muriel Pic. Design graphique : Schaffter Sahli.

396 • Nouvelles en trois lignes, Félix Fénéon, Patrick Wald Lasowski, Roman Wald Lasowski. Design graphique : Schaffter Sahli.

117 • De Pictura (1435), Leon Battista Alberti, Jean Louis Schefer, Sylvie Deswarte-Rosa. Design graphique : Schaffter Sahli.

434 • Polichinelle ou Divertissement pour les jeunes gens en quatre scènes, Giorgio Agamben. Design graphique : Schaffter Sahli.

451 • Pull My Daisy, Jack Kerouac, Alfred Leslie, Robert Frank, John Cohen, Jack Sargeant, Patrice Rollet. Design graphique : Schaffter Sahli.

Manuella éditions

Manuella éditions

Manuella éditions publie, depuis 2008, des livres consacrés à la création et à l’expérimentation contemporaine au croisements des arts, de la littérature et de l’histoire. Son catalogue propose des livres d’art (arts plastiques, architecture, design, photographie, dessin), mais aussi des catalogues d’exposition, entretiens, écrits sur l’art, et livres d’artistes.

Pour Michel Baverey, co-éditeur, avec Manuella Vaney, des éditions Manuella, le rapport entre le fond et la forme des ouvrages est une donnée essentielle, de la même manière que chaque projet est conçu différemment en fonction de sa réalité économique, qui se frictionne perpétuellement avec l’envie, et parfois la nécessité, de jouer, de prendre des risques. Le dialogue avec les graphistes, qui s’enclenche, suivant les cas, à différents moments du processus éditorial, est toujours subtil et nourri par la volonté de ne mettre aucun projet « en boîte », en ne lui plaquant pas dessus une idée (graphique) préconçue ; et ceci même quand la proposition peut ressembler à une carte blanche.

manuella-editions.fr

Manuella éditions

120 • Demain, la terre..., Claude Parent. Design graphique : Sylvia Tournerie.

314 • Le Train Fantôme, Charles de Meaux. Design graphique : Frédéric Teschner Studio.

416 • Partitions, Julien Blaine. Design graphique : Seudebias.

369 • Michel Blazy, Michel Blazy. Design graphique : Baldinger & Vu-Huu.

480 • ŠamaŠ Soleil noir soleil, Zad Moultaka. Design graphique : Simon Dara.

210 • L’Atelier du Pic, Laurent Tixador. Design graphique : Mathias Schweizer.

69 • Chroniques, Christophe Berdaguer, Marie Péjus. Design graphique : Mathias Schweizer & Thibaut Robin.

252 • La nuit est plus sombre avant l’aube, Berger & Berger (Cyrille et Laurent P. Berger). Design graphique : Frédéric Teschner Studio.

342 • Lest, Alun Williams. Design graphique : Motay.

453 • Quelques bons moments de bricolage, Laurent Tixador. Design graphique : Mathias Schweizer.

562 • Underground Doesn’t Exist Anymore, Lek, Sowat, Hugo Vitrani. Design graphique : Mathias Schweizer & Thibaut Robin.

456 • Ravel Ravel Unravel, Anri Sala. Design graphique : Quentin Walesch & Vela Arbutina.

336 • Les Restes, Henri Lefebvre. Couverture : Seudebias.

95 • Conversation avec Paul Armand Gette, Paul Armand Gette, Hans Ulrich Obrist. Couverture : Sylvia Tournerie.

97 • Conversation avec Robert Crumb, Robert Crumb, Hans Ulrich Obrist. Couverture : Sylvia Tournerie.

90 • Conversation avec Claude Parent, Hans Ulrich Obrist, Claude Parent. Couverture : Sylvia Tournerie.

89 • Conversation avec Ai Weiwei, Hans Ulrich Obrist, Ai Weiwei. Couverture : Sylvia Tournerie.

94 • Conversation avec Lucien Hervé, Lucien Hervé, Hans Ulrich Obrist. Couverture : Sylvia Tournerie.

96 • Conversation avec Raoul Vaneigem, Hans Ulrich Obrist, Raoul Vaneigem. Couverture : Sylvia Tournerie.

Milimbo

Milimbo

Milimbo est une maison d’édition et un studio graphique menée par Juanjo G. Oller, basé à Valencia. Les productions dédiées aux enfants, petits et grands, sont autant des livres que des jeux : objets à construire, à jouer, à démasquer, à petite comme à grande échelle puisque plusieurs de leurs livres-jeux ont été produits à taille humaine !

Un des axes de leur travail est l’adaptation de contes traditionnels (Le Petit Chaperon rouge, Hansel et Gretel, Cendrillon…) qu’ils réinventent et rejouent en formes et en couleurs, en carton découpé ou en sérigraphie. De manière astucieuse et poétique, ils nous invitent à plonger dans ces histoires avec fraîcheur et malice.

milimbo.com

Milimbo

577 • Y recuerda, Juanjo G. Oller.

422 • Pequeños sucesos.

167 • Hansel & Gretel, Juanjo G. Oller.

450 • Pulgarcito, Charles Perrault, Giovanna Ranaldi.

413 • Para comerte mejor. Design graphique : Raquel Saiz & Milimbo.

204 • Kit jungling.

374 • Minijungle.

543 • Trails Tales.

426 • Phylum Fantasticum.

Monsieur Toussaint Louverture

Monsieur Toussaint Louverture

Monsieur Toussaint Louverture est une maison d’édition bordelaise qui publie littérature et bande dessinée en même temps que de petites choses, un peu n’importe quoi, mais s’efforce de le faire de la façon la plus aboutie possible. On trouve même sur le site un journal de bord avec des commentaires au jour le jour de la vie trépidéprimante d’une micro maison d’édition.

L’éditeur, Dominique Bordes, porte avec ambition une attention méticuleuse à tous les aspects de la conception graphique et de la fabrication de ses ouvrages dont il conçoit une grande partie des couvertures et des mise en pages, en gardant toujours à l’esprit la fragilité de son modèle économique. Il considère chaque livre comme un prototype, une expérience unique, autant intellectuelle que sensorielle. « Je veux que ces livres soient suffisamment beaux pour qu’on ait envie de les voler, mais suffisamment abordables pour qu’on n’ait pas à le faire. »

monsieurtoussaintlouverture.com

Monsieur Toussaint Louverture

144 • Et quelquefois j’ai comme une grande idée, Ken Kesey. Illustration et typographie de couverture : Blexbolex.

253 • La nuit nous grandissons, Ben Brooks. Illustration de couverture : La belle Colère et Paul Lombard.

540 • Tout plutôt qu’être moi, Ned Vizzini. Illustration de couverture : La belle Colère et Paul Lombard.

281 • Le Dernier Stade de la soif, Frederick Exley. Illustration de couverture : Thibault Balahy & Monsieur Toussaint Louverture.

441 • Price, Steve Tesich. Illustration de couverture : Thibault Balahy & Monsieur Toussaint Louverture.

425 • Personne ne gagne, Jack Black. Illustration de couverture : Monsieur Toussaint Louverture.

537 • Tous les hommes du roi, Robert Penn Warren. Illustration de couverture : Monsieur Toussaint Louverture.

22 • Alcoolique, Jonathan Ames et Dean Haspiel. Illustration de couverture : Dean Haspiel & Monsieur Toussaint Louverture.

140 • Enig Marcheur, Russell Hoban. Illustration de couverture : Marie Michel & Monsieur Toussaint Louverture.

557 • Un Jardin de sable, Earl Thompson. Couverture : Monsieur Toussaint Louverture.

Nai010

Nai010

Les éditions néerlandaises Nai010 sont spécialisées dans la conception, l’édition et la distribution de livres dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, de l’art et du design. Issus de la fusion entre NAi Publishers et 010 Publishers en juillet 2012, Nai010 publishers ont acquis une envergure internationale. Ils travaillent en étroite collaboration avec des graphistes de renom tels qu’Irma Boom, mais sont aussi et toujours à la recherche de nouveaux talents pour leurs publications. Ils souhaitent ainsi devenir un incubateur pour l’édition d’art, d’architecture et de design.

nai010.com

Nai010

172 • Herman Hertzberger, Robert McCarter & Kenneth Frampton. Design graphique : Beukers Scholma.

388 • MVRDV Buildings, Ilka & Andreas Ruby. Design graphique : Studio Joost Grootens.

75 • Collector’s Cabinet with Miniature Apothecary’s Shop, Reinier Baarsen, Annette Bierman, Judith J. van der Brugge-Mulder, Gerhard C. Cadée, Paul van Duin, Roelof van Gelder, Dave van Gompel. Design graphique : Irma Boom.

72 • Claudy Jongstra, Louwrien Wijers, Lidewij Edelkoort, Laura M. Richard, Marietta de Vries, Pietje Tegenbosch. Design graphique : Irma Boom Office (Irma Boom, Tariq Heijboer).

346 • Life is Strange, Rob Moorees. Design graphique : -SYB-.

Nieves

Nieves

Nieves est un éditeur indépendant basé en Suisse, à Zurich. Fondé en 2001, Nieves est spécialisé dans la publication de livres et zines d’artistes. Leur philosophie est de faire ce qu’ils aiment, de rester sincères et purs. Images d’artistes en pleines pages, absence quasi totale de textes et d’éléments graphiques, Nieves fait l’important choix graphique de rendre le contenant quasiment invisible.

nieves.ch

Nieves

458 • Rebel Without A Cause, Marx & Keller.

477 • Round The Way, Maya Hayuk.

576 • Would you rather ..., Mara Züst / Christoph Elias Meier. Design graphique : Carolina Cerbaro.

503 • Strip, Nigel Peake.

177 • Hop Step Jump, Keiichi Tanaami.

391 • Nazi Knife #9.5, Hegray / Delaborde.

11 • A Curious Catalogue, Michael Leon.

505 • Structure Series, Philippe Weisbecker.

517 • The Hot Seat, Tim Lahan.

One stroke

One stroke

One Stroke est une maison d’édition japonaise fondée par le designer graphique Katsumi Komagata en 1986. Il a créé une trentaine de livres pour enfant en commençant par le coffret Little Eyes. Influencé par le travail de Bruno Munari (peintre, sculpteur, dessinateur et designer italien, il fut également auteur et illustrateur de livres pour enfants), ses livres sont très graphiques, minimalistes et ludiques. Ils jouent avec la perception visuelle et la sensualité de papiers finement découpés et façonnés.

one-stroke.co.jp

One stroke

10 • A cloud, Katsumi Komagata.

58 • Ca y est je vais naître, Katsumi Komagata.

174 • Histoire d’une larme, Katsumi Komagata.

350 • Little tree, Katsumi Komagata.

578 • Yellow to red, Katsumi Komagata.

45 • Blue to blue, Katsumi Komagata.

Onomatopee

Onomatopee

Onomatopee Projects, fondée aux Pays-Bas en 2006 et dirigée par Freek Lomme, est une galerie publique et une maison d’édition particulièrement connue pour ses projets transdisciplinaires auto-initiés. Ils visent à promouvoir la culture visuelle progressive, c’est-à-dire, montrer comment les choses fonctionnent, pourquoi certaines choses sont bonnes à savoir et pourquoi il est bon de les voir sous certaines perspectives.

onomatopee.net

Onomatopee

1 • 11"x17", Elisa van Joolen. Design graphique : Raw Color.

548 • Trick Or Trait, Maartje Folkeringa. Design graphique : Raw Color.

141 • Ensembles assembled : in full color, Katrin Korfmann. Design graphique : Studio Adriaan Mellegers.

574 • Waving platforms, Paul Devens. Design graphique : Piere Geurts / NN Studio Liege.

524 • The Power of Imagination, Freek Lomme, Pinar & Viola.

512 • The Chair Affair, Lucas Maasen & Margriet Craens.

511 • The Best American Book Of The 20th Century, Niels van Tomme, Freek Lomme, Prem Krishnamurthy & Société Réaliste. Design graphique : Project Projects.

132 • Effectuating Tactility And Print In The Contemporary, Freek Lomme. Design graphique : Pierre Martin Vielcazat.

Open editions

Open editions

Fondée par David Blamey en 1992 et basée à Londres, Open Editions est une maison d’édition indépendante qui opère comme une plateforme de collaborations créatives entre des artistes, des designers, des universitaires, des écrivains, des commissaires d’exposition et des critiques. Ils offrent un espace où ces experts de différents domaines de pratiques sont invités à dialoguer, plutôt qu’à faire des déclarations solitaires. De cette manière, les publications d’Open Editions sont conçues comme des ateliers d’idées qui contribuent à élargir la notion de création et d’écriture sur l’art.

openeditions.com

Open editions

487 • Self-Organised, Stine Hebert, Anne Szefer Karlsen. Design graphique : Jonathan Hares. Mise en page : Joseph Pochodzaj.

126 • Distributing, David Blamey, Brad Haylock (dir.). Design graphique : Jonathan Hares. Mise en page : Joseph Pochodzaj.

435 • Politics of Study, Sidsel Meineche Hansen, Tom Vandeputte. Design graphique : Jonathan Hares. Mise en page : Joseph Pochodzaj.

104 • Curating Research, Paul O’Neill, Mick Wilson. Design graphique : Jonathan Hares. Mise en page : Joseph Pochodzaj.

494 • Specialism, David Blamey. Design graphique : Jonathan Hares. Mise en page : Joseph Pochodzaj.

Patrick Frey

Patrick Frey

Fondées en 1986 et basées à Zürich, les éditions Patrick Frey collaborent étroitement avec des artistes suisses et internationaux. La maison se focalise sur des projets singuliers, souvent produits en petits tirages dans les domaines de la photographie et de l’art en lien à la culture quotidienne et populaire. Le but des éditions Patrick Frey est d’offrir aux jeunes artistes une opportunité de produire une première publication. Elles travaillent également sur quelques collaborations à long terme avec des artistes reconnus tels que Walter Pfeiffer, Peter Fischli et David Weiss ou Andreas Züst.

editionpatrickfrey.com

Patrick Frey

106 • Dämonen, Anton Bruhin. Design graphique : Marietta Eugster.

26 • Appetite for the Magnificent, Tania Willen, David Willen, Jörg Scheller. Design graphique : Prill Vieceli Cremers.

572 • Waters, Barbara Heé. Design graphique : Krispin Heé.

359 • Mask, Luciano Rigolini. Design graphique : Sidi Vanetti.

Penguin Books

Penguin Books

Penguin Books est une maison d’édition britannique fondée en 1935. Réinventeur en Angleterre du livre de poche à couverture souple (paperback), Penguin est aujourd’hui devenu un grand groupe international, mais maintient un niveau de design original et de qualité (leurs livres sont toujours imprimés en Angleterre), prouvant qu’un beau beau livre n’est pas nécessairement un livre cher et destiné à une élite grace à leur production de masse destinée au grand public. . La collection Penguin Great Ideas le montre plus particulièrement à travers ses couvertures signées David Pearson, Phil Baines ou Catherine Dixon.

penguin.co.uk

Penguin Books

525 • The Prince, Nicolò Machiavelli. Design graphique : David Pearson.

407 • On Natural Selection, Charles Darwin. Design graphique : David Pearson.

404 • On Friendship, Michel De Montaigne. Design graphique : David Pearson.

363 • Meditations, Marcus Aurelius. Design graphique : David Pearson.

408 • On The Shortness Of Life, Seneca. Design graphique : David Pearson.

402 • On Art And Life, John Ruskin. Design graphique : David Pearson.

406 • On liberty, John Stuart Mill. Design graphique : David Pearson.

401 • Of Humans Freedom, Epictetus. Design graphique : David Pearson.

527 • The Tao of Nature, Chuang Tzu. Design graphique : David Pearson.

Planeta Tangerina

Planeta Tangerina

Créée en 1999 à Lisbonne, Planeta Tangerina est une maison d’édition dédiée à la jeunesse, en même temps qu’un studio de design spécialisé dans la communication à destination du jeune public. Planeta Tangerina produit des albums illustrés, pour petits et grands lecteurs : enfants, parents, parents et enfants ensemble ou simplement… lecteurs. Chacun de leurs livres est pensé comme un tout : de l’idée au texte, de l’illustration au design en passant par le choix du papier ou de l’impression. Un trait tout particulier du projet éditorial est une approche décomplexée de la couleur, vive, saturée et vibrante, régulièrement imprimée en tons directs. De nombreux livres des fondateurs et auteurs de Planeta Tangerina sont traduits en français, publiés principalement aux éditions Notari et chez Thierry Magnier.

planetatangerina.com

Planeta Tangerina

87 • Conta-quilometros, Madalena Matoso. Design graphique : Madalena Matoso.

549 • Trocoscopio, Illustrations de Bernardo P. Carvalho. Design graphique : Bernardo P. Carvalho.

554 • Um dia na praia, Bernardo P. Carvalho. Design graphique : Bernardo P. Carvalho.

180 • Imagem, Arnaldo Antunes & Yara Kono. Design graphique : Yara Kono.

384 • Montanhas, Madalena Matoso. Design graphique : Madalena Matoso.

491 • Siga a seta, Texte de Isabel Minhós Martins et illustrations de Andrés Sandoval. Design graphique : Yara Kono.

38 • Batata chaca chaca, texte et illustrations de Yara Kono. Design graphique : Yara Kono.

110 • Daqui ninguem passa !, Isabel Minhós Martins, Bernardo P. Carvalho. Design graphique : Bernardo P. Carvalho.

351 • Livro clap, Conception et illustrations de Madalena Matoso. Design graphique : Madalena Matoso.

398 • Nunca vi umba bicicleta et os patos nao me largam, Texte de Isabel Minhós Martins et illustrations de Madalena Matoso. Design graphique : Madalena Matoso.

8 • A bola amarela, Bernardo P. Carvalho & Daniel Fehr. Design graphique : Bernardo P. Carvalho.

389 • Nao é nada dificil, Texte et illustrations de Madalena Matoso. Design graphique : Madalena Matoso.

PPAF éditions

PPAF éditions

Lancé en 2012, PPAF (Première Pression À Froid) est un laboratoire d’édition explorant le livre et la poésie graphique. Que ce soit sous forme de livres, de séries d’affiches, d’objets ludiques ou d’ateliers, l’expérience de la lecture et de la lettre est au cœur de chaque projet. L’association propose aussi des ateliers de création typographique, qui prennent souvent appui sur les modulographes, petits outils de construction de lettres et d’images modulaires, qu’ils expérimentent eux-mêmes dans certaines de leurs publications.

ppafeditions.fr

PPAF éditions

379 • Modulographe triangle, Julien M & ad/ch. Design graphique : ad/ch & Julien M.

378 • Modulographe rond, Julien M & ad/ch. Design graphique : ad/ch & Julien M.

376 • Modulographe carré, Julien M & ad/ch. Design graphique : ad/ch & Julien M.

63 • Catalogue affiche 2018, Julien M & ad/ch. Design graphique : ad/ch & Julien M.

385 • Morlevent, Gersende Cannarella & Julien M. Design graphique : ad/ch & Julien M.

78 • Combien combine, Julien M & ad/ch. Design graphique : ad/ch & Julien M.

332 • Les Mauvais Sujets, Texte du Conteur A. Design graphique : ad/ch & Julien M.

3 • 26 bis ABC, Julien M. Design graphique : ad/ch & Julien M.

509 • Tapatou, Texte du Conteur A. Design graphique : ad/ch & Julien M.

495 • Specimen, ad/ch. Design graphique : ad/ch & Julien M.

Roma publications

Roma publications

Fondé en 1998 par le graphiste Roger Willems et les artistes Mark Manders et Marc Nagtzaam, Roma Publications est un éditeur basé à Amsterdam et spécialisé dans les livres d’art.

Il produit des publications réalisées en étroite collaboration avec un nombre croissant d’artistes, d’institutions, d’écrivains et de designers. En rapport avec le contenu, chaque ouvrage a sa propre identité graphique et sa logique de distribution. Jusqu’à présent, le tirage a pu varier entre 2 et 150 000 exemplaires. Roma est aussi commissaire d’expositions mêlant livres et œuvres d’art.

orderromapublications.org

Roma publications

150 • Falaise, Misha de Ridder. Design graphique : Mevis & Van Deursen.

473 • Room with Broken Sentence, Mark Manders. Design graphique : Roger Willems and Mark Manders.

39 • Between Red and a Transparent Plane, Kees Goudzwaard. Design graphique : Roger Willems.

12 • A Public Character, Shannon Ebner. Design graphique : Julia Born.

387 • Motion, Karel Martens. Design graphique : Julie Peeters.

274 • Latent Image, Michaela Frühwirth. Design graphique : Roger Willems.

23 • Animal Books for Jaap Zeno Anna Julian Luca, Lous Martens. Design graphique : Martens Family.

531 • Three Exchanges, Zachary Formwalt. Design graphique : Roger Willems.

130 • Drawings (001-806), Ante Timmermans. Design graphique : Roger Willems.

502 • Stones + Sketches, Robert Zandvliet. Design graphique : Roger Willems.

489 • SET (Revised edition), Na Kim. Design graphique : Joris Kritis.

563 • Une après-midi japonaise, Alain Bublex. Design graphique : Roger Willems.

405 • On Glaciers and Avalanches, Notes on Representation Vol. 8, Irene Kopelman. Design graphique : Roger Willems.

199 • Journal Drawings / Henri Jacobs, Henri Jacobs. Design graphique : Mevis & Van Deursen, Lu Liang.

462 • Reissue / Marc Nagtzaam, Chris Sharp and Dieter Roelstraete. Design graphique : Roger Willems.

361 • MECHANISMS, Anthony Huberman. Design graphique : Julie Peeters, Scott Ponik.

470 • Roma Publications at Fondazione Giuliani, Rome, Roger Willems. Design graphique : Roger Willems.

501 • Statement and Counter-Statement : Notes on Experimental Jetset / Experimental Jetset + zine (Automatically Arranged Alphabets), Experimental Jetset. Design graphique : Experimental Jetset.

13 • A rock that keeps tigers away, Hasan Veseli, Post Brothers, Chris Fitzpatrick. Design graphique : Julie Peeters.

417 • Passages Through (the Unfinished Monument), Tamuna Chabashvili, Adi Hollander, Vesna Madzoski. Design graphique : Roger Willems.

RVB Books

RVB Books

RVB Books, créé en 2011, est à la fois une maison d’édition indépendante, consacrée à la conception et à la réalisation de livres d’artistes et un lieu d’exposition dédié aux nouvelles pratiques éditoriales. Chaque année, cet espace accueille une ou deux expositions de livres ou de multiples.

Si la mise en forme des ouvrages répond à la culture du livre d’artiste, chacun étant conçu par ou en étroite collaboration avec l’artiste concerné comme un espace d’expression et d’expérimentation singulier, les échelles de publication — en série — et les logiques de diffusion ne sont pas les mêmes. À la diversité des projets d’artistes publiés par RVB répond une grande diversité de formes éditoriales, tirant partie d’une soif et d’une nécessité d’expérimenter l’objet livre sous toutes ses coutures.

rvb-books.com

RVB Books

64 • Cathedral Cars, Thomas Mailaender.

461 • Recruit, Tomoko Sawada.

514 • The Fault, Grégoire Eloy.

202 • Karma, Oscar Monzon. Design graphique : Eloi Gimeno.

493 • Sparkling Past, Klaus Speidel & Benjamin Hugard. Design graphique : Clovis Duran.

138 • Elle/il s’appelle Margriet, Jaap Scheeren & Harry Bloch.

429 • Pixel Stress, Anouk Kruithof. Design graphique : Anouk Kruitho & Rémi Faucheux.

386 • Mother Nature, Erik Kessels.

519 • The Levitators, Ruth Van Beek. Design graphique : Xavier Fernandez Fuentes.

397 • Nuancier, Pierre David. Design graphique : Superscript.

513 • The Erratics, Darren Harvey-Regan. Design graphique : Zoé Aubry & Vincent Sauvaire. Design typographique : Vincent Sauvaire.

521 • The Luton Auguries, Tymothy Prus. Design graphique : Zoé Aubry.

Spector Books

Spector Books

La pratique éditoriale de Spector se situe à l’intersection de l’art, de la théorie et du design. Basée en Allemagne à Leipzig, cette maison d’édition explore les possibilités qu’offre la collaboration active entre les différents acteurs du livre : artistes, auteurs, designers, imprimeurs et relieurs. Le livre en tant qu’outil est transformé en une scène, un lieu de rencontre pour un échange productif. Trouver des approches innovantes demande aujourd’hui comme hier une interaction bien réfléchie entre le contenu, la conception et la matérialité d’un livre.

spectorbooks.com

Spector Books

545 • Transformations, Kader Attia. Design graphique : Studio Quentin Walesch.

528 • The theater of war, Roman Ehrlich, Michael Disqué. Design graphique : Spector Bureau.

432 • Pluriverse, Alexander Kluge. Design graphique : Fabian Bremer, Pascal Storz.

179 • Image Factories, Otto Neurath, Fritz Kahn. Design graphique : Kay Bachmann.

272 • Labyrinth, Olaf Nicolai, Jan Wenzel. Design graphique : Urs Lehni.

5 • 365 days of invisible work, Marc Roig Blesa, Binna Choi, Rogier Delfos, Yolande van der Heide. Design graphique : Werker Collective.

84 • Comment tu ne connais pas Grapus ?, Léo Favier. Design graphique : Léo Favier.

530 • This Is Not My Book, Erik van der Weijde. Design graphique : Fabian Bremer. Pascal Storz.

370 • Miklós Klaus Rózsa, Christof Nüssli, Christoph Oeschger.

575 • Wolkenstudien, Helmut Völter, Marcel Beyer. Design graphique : Helmut Völter.

Spheres

Spheres

L’éditeur indépendant Spheres, basé à Aesch en Suisse, fonctionne sous la forme de collaborations créatives et étroites entre un artiste et l’éditeur — le designer graphique Philippe Karrer. Chaque opus est consacré à un jeune artiste et à sa pratique, explorant sa personnalité, son environnement, ses expériences quotidiennes, ses inspirations et ses idées. Grâce à cette approche, et en utilisant des formats non conventionnels et innovants, chaque publication offre une compréhension holistique de l’artiste et de son travail.

spheres-publication.com

Spheres

496 • Spheres, Melanie Bonajo, Philippe Karrer. Design graphique : Philippe Karrer.

423 • Performances, Polly Brown, Philippe Karrer. Design graphique : Philippe Karrer.

Tombolo Presses

Tombolo Presses

Tombolo Presses est une maison d’édition « sensible aux affinités du graphisme », liée à la revue en ligne Tombolo, elle-même dédiée au design graphique et aux liens que la discipline entretient avec l’architecture, l’art, le cinéma, la littérature et la musique.

Cette maison d’édition a été fondée par Alexandre Balgiu, Thierry Chancogne, Brice Domingues, Sacha Léopold (membre du studio Syndicat) et Pascal Trutin, qui sont pour les uns enseignants-chercheurs, pour les autres designers graphiques, pour certains les deux à la fois. Entre projets expérimentaux et catalogues d’exposition, en passant par un ouvrage conçu autour d’un projet pédagogique — dont la conception fut en partie confiée à des étudiants —, les éditions Tombolo offrent une lecture souvent ludique, toujours puissamment éclairée par une grande culture, des enjeux de la pratique de l’édition et du design graphique aujourd’hui.

presses.t-o-m-b-o-l-o.eu

Tombolo Presses

40 • Bienvenue, Sous la direction de Christophe Jacquet. Design graphique : Christophe Jacquet & Clément Faydit.

237 • La fille, le fruit, le perroquet et la piqûre à cheval, Collectif. Design graphique : Syndicat.

51 • Boy, Sarah Vadé. Design graphique : Sarah Vadé.

481 • Sarah Tritz, Paul Bernard, Claire Moulène, collectif. Design graphique : Syndicat.

65 • Ce que l’édition fait à l’art, Collectif. Mise en livre : Angeline Ostinelli, Antoine Bertaudière & Florence Aknin. Maquette catalogue : Ninon Chaboud, Charlotte Morineau.

320 • Les artistes face aux livres, Collectif. Design graphique : Syndicat & Manon Diemer.

485 • Screen, Arthur Fouray. Design graphique : Arthur Fouray.

Tusitala

Tusitala

Tusitala est une maison d’édition qui navigue entre Paris et Bruxelles et publie en langue française de la littérature étrangère ou française depuis le printemps 2013. La traduction est par conséquent la pierre angulaire de cette entreprise, de même que la fabrication de livres accessibles, solides, maniables et beaux, qui puissent refléter la qualité de l’ouvrage et de sa traduction.

Stephane De Groef, graphiste indépendant belge, a su intelligemment cerner le projet éditorial de Tusitala et penser au mieux l’objet livre tant dans sa forme que dans son prix de revient. La charte graphique qu’il a élaboré, à la fois sobre et pop, rigoureuse mais organique, est déclinée avec finesse sur l’ensemble des ouvrages, permettant aux éditions Tusitala d’affirmer leur singularité sur le long terme.

editions-tusitala.org

Tusitala

293 • Le Livre de l’homme, Barry Graham. Design graphique : Stéphane Degroef.

558 • Un locataire, Svava Jakobsdóttir. Design graphique : Stéphane Degroef.

143 • Escal-Vigor, Georges Eekhoud. Design graphique : Stéphane Degroef.

133 • Effets indésirables, Larry Fondation. Design graphique : Stéphane Degroef.

317 • Le Voleur de voitures, Theodore Weesner. Design graphique : Stéphane Degroef.

569 • Volez ce livre, Abbie Hoffman. Design graphique : Stéphane Degroef. Illustrations : Roméo Julien.

Unit editions

Unit editions

Unit Editions est un éditeur indépendant qui publie des livres pour un public international de designers, d’étudiants en design et d’adeptes de la culture visuelle. La maison a été fondée en 2010 par Tony Brook, Patricia Finegan et Adrian Shaughnessy, dont la philosophie est d’associer un haut niveau de design et de production à des textes perspicaces et à des commentaires informatifs. Leurs livres couvrent une grande variété de thématiques négligées ou ignorées par les éditeurs traditionnels.

uniteditions.com

Unit editions

499 • SPIN / Adventures in Typography Issue 001. Conception et design graphique : Tony Brook, Claudia Klat.

500 • Spin : 360°, Concept : Tony Brook. Design graphique : Spin.

418 • Paula Scher : Works, Paula Scher. Design graphique : Spin.

273 • Lance Wyman : The Visual Diaries 1973—1982, Sketches, Notes, Photographs and Printed Ephemera. Design graphique : Spin.

182 • Impact 2.0, Steven Heller. Design graphique : Spin / Unit Editions.

181 • Impact 1.0, Adrian Shaughnessy. Design graphique : Spin / Unit Editions.

18 • Action time vision, Punk & Post-Punk 7" Record Sleeves [Unit 26]. Design graphique : Spin.

Visual editions

Visual editions

Visual Editions est un studio de création, un éditeur et un laboratoire de lecture dirigé par deux femmes : Anna Gerber & Britt Iversen. Bien au-delà de la seule mise en forme de contenus, leur travail s’attache à créer des expériences de lecture pour enrichir et enchanter leurs lecteurs. Elles travaillent à l’intersection de l’édition, du design, de la culture et de la technologie. Un de leurs objectifs est de proposer de nouvelles expériences de lectures de la littérature, de la réinterprétation de Don Quichotte à la publication de l’incroyable Tree of Codes de Jonathan Safran Foer, livre à trous et à clés.

Visual Editions produit également des livres numériques, explorant avec ambition ce territoire de pratiques éditoriales en émergence. Dans le cadre d’Editions At Play, Anna Gerber et Britt Iversen se sont associées au studio de design Universal Everything et à Google pour produire des livres “powered by the magic of the internet”.

visual-editions.com

Visual editions

127 • Don Quixote, Miguel de Cervantes. Design graphique : Fraser Muggeridge / Please Do Not Bend Studio. Photographies de Jacob Robinson. Lettrages et illustrations de Jon Gray.

546 • Tree of Codes, Jonathan Safran Foer. Design graphique : Sara De Bondt Studio. Couverture : Jon Gray.

201 • Kapow!, Adam Thirlwell. Design graphique : Studio Frith.

85 • Composition No.1, Marc Saporta. Design graphique : Universal Everything.

520 • The Life and Opinions of Tristram Shandy, Gentleman, Laurence Sterne. Design graphique : A Practice for Everyday Life.

Ypsilon

Ypsilon

Ypsilon Éditeur est né en septembre 2007 du désir de publier Un coup de Dés d’après les épreuves corrigées par Mallarmé. Cette publication fondatrice a évidemment déterminé l’orientation de cette maison d’édition : les livres de littérature côtoient les ouvrages concernant la typographie et, récem-ment, une nouvelle collection de livres illustrés est venue compléter le catalogue.

Pour Pauline Nuñez, graphiste, typographe et enseignante, directrice artistique de la maison d’édition, chaque publication est l’occasion d’un questionnement essentiel : comment rééditer des textes de manière pertinente, en ce début de XXIe siècle, en tenant compte de l’esprit de leur époque. C’est avec une grande culture de l’histoire et des approches contemporaines de la typographie, communiquée en partie par la collection « Bibliothèque typographique », que cette gageure est remportée avec élégance et sobriété par les éditions Ypsilon.

ypsilonediteur.com

Ypsilon

555 • Un coup de Dés jamais n’abolira le Hasard, Stéphane Mallarmé & illustrations d’Odilon Redon. Design graphique : Pauline Nuñez.

345 • Lettres type, Sélection et présentation de Jean-Baptiste Levée. Design graphique : Pauline Nuñez.

168 • Harriet et la Terre promise, Jacob Lawrence. Design graphique : Pauline Nuñez.

323 • Les contes du paradis, Kurt Schwitters & Käte Steinitz. Design graphique : Pauline Nuñez.

276 • Le Chinois à Rome, Amelia Rosselli. Design graphique : Pauline Nuñez.

134 • Ékoué-Yamba-Ó, Alejo Carpentier. Design graphique : Pauline Nuñez.

409 • Orpheu, Fernando Pessoa & Mario de Sá-Carneiro (dir.). Design graphique : Pauline Nuñez.

152 • Feu !!, Langston Hughes & Zora Neale Hurston & Gwendolyn Bennett & Aaron Douglas & Richard Bruce & Wallace Thurman. Design graphique : Pauline Nuñez.

315 • Le trait, une théorie de l’écriture, Gerrit Noordzij. Design graphique : Pauline Nuñez.

240 • La forme solide du langage, Robert Bringhurst. Design graphique : Pauline Nuñez.

Zones Sensibles

Zones Sensibles

Zones Sensibles est une maison d’édition belge, basée à Bruxelles et spécialisée dans les sciences de l’homme, fruit de quinze années d’expérience dans le domaine éditorial. L’appellation — sciences de l’homme — suppose pour la ligne éditoriale, un vaste domaine se rapportant à l’humain dans ses divers modes d’existence : sociale, artistique, politique, culturelle vs naturelle, etc.

Pour Alexandre Laumonier, graphiste qui ne saurait dire aujourd’hui s’il est devenu graphiste avant d’être éditeur, ou s’il a profité d’être graphiste pour se lancer dans l’édition, la volonté de proposer des livres aussi agréables à la vue qu’à la manipulation est née du constat sans appel de la quasi constante pauvreté graphique des éditions universitaires. « Si, face à la dématérialisation du savoir, le livre papier a encore un avenir, il faut soigner l’objet-livre-papier ». À la grande diversité des projets édités par Zones Sensibles répondent avec exigence et originalité les parti pris d’impression et de façonnage à l’œuvre dans chacun des ouvrages.

zones-sensibles.org

Zones Sensibles

124 • Dialectique du monstre, Sylvain Piron. Design graphique : The Theater of Operations.

354 • Mahomet, Pierre Bayle. Design graphique : The Theater of Operations & Marion Caron.

394 • Ni vu ni connu, Hanna Rose Shell. Design graphique : The Theater of Operations & Jean-Noël Lafargue (Processing).

329 • Les imaginaires en géométrie, Pavel Florensky. Design graphique : The Theater of Operations.

160 • Geometrica et perspectiva, Lorenz Stöer. Design graphique : The Theater of Operations.

82 • Comment pensent les forêts, Eduardo Kohn. Design graphique : The Theater of Operations.

579 • Yucca Mountain, John D’Agata. Design graphique : The Theater of Operations.

424 • Perpetuum Mobile, Paul Scheerbart. Design graphique : The Theater of Operations.

223 • L’eau se mêle à la boue dans un bassin à ciel ouvert, Keith Basso. Design graphique : The Theater of Operations.

155 • Flatland, Edwin A. Abbott. Design graphique : The Theater of Operations & Jean-Noël Lafargue (Processing).

Zulma

Zulma

Zulma est une maison d’édition principalement dédiée à la littérature contemporaine, française et internationale fondée en 1991. Sa refondation en 2006, a permis de développer une grande ouverture sur le monde et de travailler sur des langues moins traduites pour trouver des voix nouvelles en collaboration avec les traducteurs. Les couvertures évoquent volontairement la thématique de la tradition du livre imprimé : grands rabats, beau papier, typographie soignée… tout en bénéficiant d’un design très contemporain.

Pour Laure Leroy, co-fondatrice de Zulma, l’apparence du livre revêt une importance de premier plan. En 2006, elle confie à David Pearson, designer londonien dont elle a su apprécier le travail sur la collection Great ideas des éditions Penguin, la charte graphique de la maison d’édition. Chaque couverture, pensée dans un rapport étroit avec l’atmosphère du livre, conçue avec beaucoup de liberté quant aux techniques utilisées, assure une identité très forte à l’objet-livre. L’ensemble, qui emprunte autant aux pratiques contemporaines qu’à une connaissance savante de la tradition du livre imprimé, dessine à la fois un sentiment de collection très cohérent et l’impression d’une palette quasi infinie de sensations formelles et colorées.

zulma.fr

Zulma

33 • Aux États-Unis d’Afrique, Abdourahman A. Waberi. Couverture : David Pearson.

310 • Le Singe égal du ciel, Frédérick Tristan. Couverture : David Pearson.

475 • Rosa candida, Auður Ava Ólafsdóttir. Couverture : David Pearson.

222 • L’authentique Pearline Portious, Kei Miller. Couverture : David Pearson.

250 • La Neige de saint Pierre, Leo Perutz. Couverture : David Pearson.

328 • Les Hauts du Bas, Pascal Garnier. Couverture : David Pearson.

62 • Casting sauvage, Hubert Haddad. Couverture : David Pearson.

287 • Le Goût âpre des kakis, Zoyâ Pirzâd. Couverture : David Pearson.

420 • Pendant qu’il te regarde tu es la Vierge Marie, Gudrún Eva Mínervudóttir. Couverture : David Pearson.

189 • J’ai toujours ton cœur avec moi, Soffía Bjarnadóttir. Couverture : David Pearson.

147 • Evangelia, David Toscana. Couverture : David Pearson.

Infinite Greyscale

Infinite Greyscale

Infinite Greyscale publie des livres d’artistes depuis 2011. Il a été fondé par les artistes Paul McDevitt and Cornelius Quabeck, que leur travail commun a conduit à produire de nombreux objets édités. Le nom Infinite Greyscale vient de l’idée d’une infinité de possibles à partir d’un nombre limité de moyens. Leurs production de disques a débuté en 2013 avec la sortie des premiers enregistrements avec Gabriel Saloman et Jefre Cantu-Ledesma. Somptueusement édités, sérigraphiés artisanalement, accompagnés de tirages photographiques argentiques, la sortie de chacun de leurs disques est l’occasion de l’édition d’une affiche associée.

infinitegreyscale.com

Infinite Greyscale

Dust to Digital

Dust to Digital

Fondé en 1999, Dust-to-Digital est un label américain basé à Atlanta, spécialisé dans la ré-édition et la documentation de la musique populaire américaine. Dans le prolongement du travail des grands ethno-musicologues américains (John et Alan Lomax, Harry Smith, Joe Bussard…), les objets qu’ils publient sont l’aboutissement d’un long et précis travail de recherche dans les archives de la folk, du bues, du gospel ou de la musique country. Abondamment documentés par une iconographie choisie et de nombreux textes critiques et historiques, leurs éditions sont autant d’objets rares et précieux, qui nous permettent d’entendre ces voix fantomatiques surgir du passé pour éclairer les racines de la culture musicale occidentale du XXe siècle.

dust-digital.com

Dust to Digital

Entr’acte

Entr’acte

Allon Kaye, designer graphique anglais travaillant essentiellement à la conception de publications d’art, a fondé Entr’acte en 2000. Ce label, farouchement indépendant, édite des projets sonores internationaux aventureux et exigeants, du field recording à la musique concrète, en passant par la musique électronique la plus pointue. Le parti pris pour la dimension visuelle est radical et rigoureux : chaque objet, CD, DVD, disque vinyle, cassette ou clef USB, est systématiquement mis sous vide dans une pochette PVC sur laquelle sont sobrement sérigraphiées quelques informations ainsi qu’un numéro de série. Cette approche, à la fois audacieuse et humble, reflète le souhait d’Allon Kaye de ne pas interférer visuellement avec les projets musicaux qu’Entr’acte promeut, afin que ceux-ci soit abordés librement par l’auditeur. ‬

entracte.co.uk

Entr’acte

Faitiche

Faitiche

La naissance de Faitiche vient de la découverte en 2008 de l’œuvre d’Ursula Bogner, une artiste inconnue, qui créait en secret des compositions musicales électroniques abstraites, des partitions graphiques, des dessins ou des gravures.
Faitiche est le pojet de Jan Jelinek, directeur artistique et fondateur du label. Le design de ces objets est issu d’un pricipe de simplicité et de modestie qui selon Jan Jelinek lie les diverses activités. d’Ursula Bogner. Pas de logo, pas de typographie spécifique, une iconographie et un matériau exclusivement issu de sources externes, d’archives ou de documents.

faitiche.de

Faitiche

History Always Favours The Winners

History Always Favours The Winners

History always favours the winners est un label mené depuis 1996 par James Leyland Kirby qui y poursuit l’expérience qu’il menait précédemment au sein du projet V/Vm Test. Il y produit une musique profondément mélancolique, hantée par les fantômes qui se manifestent dans le creux des sillons des anciens 78 tours qu’il sample, pour y déceler les fragilités, les brisures et les errances de la mémoire humaine.
Les pochettes des vinyles et cds sont exclusivement l’œuvre du peintre Ivan Seal, dont les œuvres se dévoilent recto et verso sur les faces avant et arrière des pochettes.

brainwashed.com

History Always Favours The Winners

Nashazphone

Nashazphone

Nashazphone est un label algéro-égyptien fondé par Hicham Chadli à l’approche écletique, s’étendant d’un jazz mutant au funk, au noise, aux musiques psychédéliques et aux expérimentations sonores d’artistes internationaux tels que les Sun City Girls, Matthew Bower, Smegma, ou Blood Stereo. Le label produit également des artistes de la scène égyptienne contemporaine tels qu’Islam Chipsy. Son attention au détail et son univers graphique radical a produit depuis 2006 un catalogue fort et singulier dans le paysage des musiques

facebook.com

Nashazphone

NNA Tapes

NNA Tapes

nnatapes.com

NNA Tapes

Preservation

Preservation

preservation.com.au

Preservation

raster-noton

raster-noton

Raster-noton: archiv für ton und nichtton est un label de musique électronique mimimaliste allemand né de la fusion des projets d’Olaf Bender / Byetone et de Carsten Nicolaï / Alva Noto. Fondé en 1996, l’approche musicale minimale, numérique et abstraite voire même mathématique se traduit visuellement par des objets extrêmement purs, aux lignes dures et précises. De nombreuses productions se signalent par un fonctionnement en série, qui déploient un projet musical ou graphique singulier dans de multiples objets.

raster-noton.net

raster-noton

Rune Grammofon

Rune Grammofon

Rune Grammofon est un label de musique fondé en 1998 à Oslo par Rune Kristoffersen. Consacré à la musique électronique, au jazz et à la musique improvisée, la réputation de ce label a grandi au cours des années, notamment grâce à la splendeur des pochettes de disques que Kim Hiorthøy, seul designer de l’ensemble des objets produits par le label. Sans restriction de genre, le label diffuse des musiques électroniques, des musiques improvisées, du rock et du jazz. Rune Grammofon mise sur la découverte d’artistes et la transmission de leurs projets, choisis pour leur authenticité et leur magie. Le travail de Kim Hiorthøy, designer graphique, plasticien, réalisateur et musicien internationalement reconnu, allie élégance fragile et poésie brute dans des compositions à la légereté sensible toujours sur le fil.

runegrammofon.com

Rune Grammofon

Touch

Touch

Label londonien fondé en 1981 par le photographe et graphiste Jon Wozencroft, épaulé par Mike Harding qui en assure avec lui la gestion et politique éditoriale, Touch se revendique comme n’étant pas un label musical, mais une plateforme éditoriale, chambre d'écho pour des créations sonores (Cds, vinyles, web-radio) et audio-visuelles (DVD, films et documentaires), mais également éditoriales (livres, images). Le travail de Jon Wozencroft, photographe aux ambiances brumeuses, aux lumières et couleurs douces et délicates associe les productions sonores variées du label dans une ligne et une identité graphique instantanément reconnaissables.

touch33.net

Touch

Winds Measure Recordings

Winds Measure Recordings

Le label new-yorkais Winds Measure Recordings, fondé par Ben Owen, musicien expérimental proche des pratiques du field recording (enregistrement de terrain) édite sur les presses typographiques de son imprimerie Middle Press à Brooklyn des objets rares et précieux, dont la sensualité subtile des papiers et cartons s’allie à une beauté typographique et iconographique imprégnée de minimaliste.

windsmeasurerecordings.net

Winds Measure Recordings

Where To Now?

Where To Now?

L’histoire de ce jeune label britannique a débuté dans un bar de nuit où ses fondateurs diffusaient des compilations de new wave, minimal synth, no-wave ou neo dub. Progressivement, le label s’est structuré autour d’une émission de radio, puis en éditant leurs premières cassettes et vinyles qui prirent la direction d’un son plus expérimental et aventureux. Ils assument eux-même la conception graphique des objets qu’ils produisent, à travers leur Studio Of The Immaculate Heart. Acteurs d’une esthétique contemporaine radicale, ils cherchent à établir une identité visuelle forte et sigulière, utilisant régulièrement la riso (procédé d’impression monochrome bon marché) pour la création des pochettes de leurs cassettes.

wheretonow.bandcamp.com

Where To Now?

L’exposition

Volumes est une exposition de design graphique et de livres qui se propose d’explorer en profondeur les relations qui existent entre design graphique et pratiques éditoriales, à savoir tout ce par quoi le texte se fait livre et se propose comme tel au lecteur.

Dans cette exposition tous les ouvrages furent placés à portée de main car c’est bien à partir d’une expérience physique et sensible que peut se partager la variété des savoir-faire mis en œuvre dans la fabrication d’un livre. L’invitation à le regarder en tant qu’objet permet de mieux comprendre le rôle d’interprète respectueux et inspiré du texte que jouent l’éditeur associé au designer graphique. Pour ceux qui « dessinent » ou « construisent » les livres, de nombreuses dimensions sont prises en compte : la maquette, le choix typographique, la mise en page, le papier, le format, la ligne éditoriale, la collection, puis l’impression, le façonnage, la reliure…

Volumes nous invite à sentir, toucher, regarder, jouer, caresser autant qu’à lire ; à partager la richesse de l’expérience totale qu’est la lecture d’un livre, aussi bien intellectuelle que sensuelle.

La Maison des éditions

La maison des éditions est un laboratoire improbable, un atelier d’artistes et un studio de design, un collectif à la géographie hétéroclite et approximative, un tube digestif éditorial de mots, d’idées, de sons et d’images. Le collectif est le commissaire de l’exposition Volumes présentée à la Bibliothèque universitaire, deuxième édition d’un projet inauguré en 2018 au Bel Ordinaire, espace d’art contemporain de la communauté d’agglomération Pau – Béarn – Pyrénées.

maisondeseditions.fr

Vous dites que la maison des éditions est un « laboratoire improbable ». Pouvez-vous nous parler de l’organisation de ce collectif, des compétences que l’on y trouve, de la somme d’individus qui le compose ?

La maison des éditions est un collectif fondé en 2011 par une dizaine de designers graphiques, d’artistes et de créateurs de la région paloise. Nous nous sommes associés dans le but de mutualiser nos ressources, nos énergies et nos questionnements, en nous rassemblant autour de la question de l’édition, entendue comme le processus patient de préparation, de “raffinage” d’un objet, d’une idée ou d’un texte, menant à sa publication. Nous sommes designers, artistes, développeurs, bricoleurs, enseignants, architectes, vidéastes, musiciens ou couturiers ; nous faisons des images, du skate, de la signalétique ou des barbecues. Il y a de l'improbable dans cette réunion, au sens d'une incertitude fondamentale mais aussi d’une ouverture vers des possibles. Associés depuis ses débuts au projet du Bel Ordinaire, espace d’exposition et de création en art et en graphisme de l’agglomération paloise, nous y occupons un atelier et participons régulièrement à sa programmation artistique, notamment pour les expositions Les motifs du travail en 2013, Écoutez voir ! en 2015 (consacrée aux relations entre design graphique et musique), et plus récemment, pour la première édition de l’exposition Volumes, qui eut lieu au Bel Ordinaire d’avril à juin 2018.

« La forme, c’est du fond qui remonte à la surface » Victor Hugo. Quelles sont vos méthodes de travail avec vos commanditaires ?

C’est toujours le contexte qui guide nos choix et nous permet de déterminer nos positions et notre méthode. Nous n’avons pas de recette mais cherchons à comprendre le contexte de nos projets en profondeur, qu’il soit de l’ordre d’une commande en design, d’une carte blanche pour une exposition ou une expérimentation collective. Cette question est commune aux artistes et aux graphistes (et à toutes les nuances de nos composantes) ; y répondre précisément nous permet de créer des relations de confiance et de compréhension mutuelle avec nos commanditaires et partenaires. Une fois le projet défini, nous nous y dédions avec radicalité et engagement, depuis sa conceptualisation jusqu’aux plus infimes détails de sa réalisation, ayant à cœur de produire un ensemble global cohérent et parfaitement fini. En tant que designers, nous intervenons sur de nombreux types de projets, du print à l’édition, du web à la signalétique, de la sérigraphie à la scénographie.

« Nous cherchons l’erreur, l’accident de parcours, le biais, la confrontation déraisonnable et la rencontre féconde ». Ce pas de côté guide-t-il votre mode de création ?

La “confrontation déraisonnable” est effectivement souvent à l’œuvre et opère parfois plus qu’il ne serait souhaitable ! Les longs et puissants débats qui animent les sessions de travail autour de nos projets permettent à chacun de se confronter à des points de vue divergents, voire opposés, tout en permettant que se dessine un chemin commun, fait de choix et de consensus mais pas de compromis. Si nous partageons une large culture commune et que les liens entre nous sont forts, nous cultivons un intérêt pour le dialogue conflictuel et fécond, la dispute dans son étymologie première. Nous menons ainsi régulièrement des projets auto-commandités, collectivement ou en petits groupes qui nous permettent d’expérimenter et de mettre à l’épreuve les synergies qui opèrent dans le travail collectif.

Au sein de l’exposition, la sélection ne fut pas seulement guidée par la dimension visuelle des ouvrages ; on y sent un rapport au toucher, aux odeurs, aux sons.

En plus d’être nourris par les approches discursives que nous avons évoquées, les projets collaboratifs — qu’ils soient liés à la commande ou non — que nous menons au sein de la Maison profitent d’une multiplicité d’approches “sensorielles”, liées bien sûr aux pratiques et aux savoirs-faire des uns et des autres, mais aussi à leurs sensibilités propres, à des intimités nouées avec la matière, l’espace, le son, le volume, la circulation des êtres et des savoirs, avec nos relations au temps et au travail respectives et la qualité des temps de travail que nous passons ensemble.

La multiplicité des points de vue et des expériences ouvre des perspectives dans le développement des projets qu’il serait peut-être difficile d’appréhender seuls.

Dans le cas de l’élaboration de projets d’expositions tels que Volumes, nous sommes à chaque fois à l’écoute des désirs et intuitions de chacun des protagonistes. Le commissariat est forcément partagé et envisagé de manière globale, voire totale. Tous les aspects du projet sont envisagés dès les premiers instants, sans que l’une ou l’autre des contributions ne soit mise en servitude ou en attente.

Cela complique un peu les choses, mais au final les décisions qui sont prises sont toujours légitimées par la confiance et le respect que nous éprouvons les uns pour les autres.

Nous sommes aussi ouverts à la surprise de l’apparition d’une proposition tardive, heureux que la singularité des apports des uns et des autres participe à la cohérence globale et à la générosité du projet.

Cela en fait des objets forcément hybrides, « ouverts au(x) public(s) », ouverts à des regards non spécialistes, accessibles ou appréciables depuis différents endroits, qui expriment leurs singularités au delà de nos spécialisations réunies.

Se retrouver autour du livre, objet qui nous lie à différents niveaux et crée du commun entre nous, mais pour lequel nous nourrissons des intérêts et des sensibilités variées, nous a semblé une belle opportunité d’expérimenter une approche multisensorielle aussi bien que multidimensionnelle de l’exposition.

Vous êtes designers et artistes, mais à l’occasion de cette exposition, vous avez endossé le rôle de commissaire d’exposition. Comment abordez-vous ce rôle ?

Très tôt dans l’histoire de la Maison des éditions, les designers du collectif ont ressenti la nécessité de rendre perceptible au plus grand nombre la réalité de leurs pratiques. Cette envie venait à la fois d’une problématique économique (mise en visibilité d’un réseau riche de nombreux designers indépendants) et culturelle (montrer des formes contemporaines, exigeantes et ambitieuses de design graphique). Associés au Bel Ordinaire, dans le cadre de nos projets de commande, ou au sein de l’École supérieure d’art et de design des Pyrénées où certains d’entre-nous enseignent, nous essayons régulièrement de contribuer à cette mise en visibilité du design graphique.
L’exposition Volumes cherche à rendre accessible à tous la richesse de la production éditoriale contemporaine, particulièrement du point de vue de ses acteurs indépendants. Les éditeurs sélectionnés sont tous résolument attachés à la qualité sensible des objets qu’ils produisent, réunis par la passion et l’engagement qu’ils déploient au service de ces objets et de leurs lecteurs.

Nous avons choisi de montrer le moins possible de livres sous vitrine afin de les rendre pleinement disponibles pour les visiteurs, leur offrant la possibilité de saisir la globalité de ces objets « totaux » que sont les livres, dans leur poids, leur structure, la couleur de leur papier ou l’odeur de leur encre comme dans leur qualité graphique et typographique.

Sans prétendre à une exhaustivité inaccessible, nous avons essayé de rendre compte d’un large panorama de l’édition indépendante, de l’édition jeunesse à la littérature, des sciences humaines au design graphique, en passant par l’art, la photographie ou l’architecture, tâchant de montrer que l’exigence peut-être à l’œuvre quel que soit le champ éditorial quel que soit le prix d’un ouvrage, son tirage ou sa diffusion.
Si au Bel Ordinaire nous avons assuré nous-même la conception scénographique, au Havre, c’est aux mains et à l’œil expert de Jean Schneider qu’elle a été confiée, lui laissant carte blanche pour ce difficile exercice d’exposer des objets aussi communs que les livres, et le laissant assumer la gageure de le faire dans une bibliothèque ! La sélection de livres conçus par Irma Boom avait fait à Pau l’objet d’un choix engagé, sculptural, très représentatif de la manière dont nous pensons l’exposition de manière collective, affirmant pour chacun d’eux sa dimension architecturale singulière. Nous sommes honorés que le principe en fut repris par Jean, et que se prolonge notre envie de porter la question de l’édition au delà de ses acceptions les plus évidentes.

— Entretien de Thomas Pelletier avec Julien Bidoret, Jean-Marc Saint-Paul et Claire Colnot pour Une saison graphique.

Le Bel Ordinaire

Le Bel Ordinaire est l’espace d’art contemporain de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées. Il dédie depuis 2009 une large part de sa programmation au design graphique, à ses différents acteurs et champs d’application. En proposant des expositions, des interventions dans l’espace public, des rencontres, des tables-rondes ou des ateliers, il invite un large public à découvrir la diversité des pratiques et des enjeux de cette discipline.

belordinaire.agglo-pau.fr

Le Bel Ordinaire est un lieu de diffusion et d’accueil en résidence dédié aux pratiques de l’art contemporain et du design graphique.

Installé sur le site des anciens abattoirs à Billère, il organise tout au long de l’année des expositions monographiques, collectives, thématiques ou encore partant du point de vue d’un commissaire invité. Il propose également des évènements hors les murs. Dans les espaces de logement et d’ateliers il développe un programme annuel de résidences d’artistes et mène un travail de médiation et de sensibilisation avec des visites adaptées, des ateliers, des rencontres destinés à tous les publics.

Volumes au Bel Ordinaire

Volumes fait suite à l’exposition « Écoutez voir ! » en 2015, consacrée à l’exploration des relations entre design graphique et pratiques musicales.

D’avril à juin 2018, outre la sélection d’ouvrages présentée à la Bibliothèque universitaire du Havre, étaient proposés un focus sur le travail de Philippe Millot pour les éditions Cent Pages qui présentait le fonds acquis en 2012 par le Cnap (en savoir plus) ainsi qu’une proposition des étudiants de l’Ensba de Lyon autour des Clubs de livre, La journée venait de finir (en savoir plus).

Une saison graphique

Une saison graphique existe depuis 2009. Elle se déroule, chaque année, au Havre en mai-juin. Consacrée au design graphique contemporain, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre, elle propose expositions, rencontres, ateliers, conférences et évènements urbains et elle accueille des graphistes de renommée nationale ou internationale avec un ensemble d’expositions monographiques offrant un large panorama du design graphique actuel.

Pour sa onzième édition, du 6 mai au 15 juin 2019, Une saison graphique a élargit son parcours à de nouveaux partenaires havrais mais aussi à l'échelle du territoire normand :

Matière typographique, Hugo Jourdan, à la Galerie La Parenthèse - Service Culturel de l’Université du Havre ; Karl Nawrot au FRAC Normandie Rouen – artothèque de l'ESADHaR ; Office abc, à la Galerie 65 de l'ESADHaR ; Marjorie Ober, au Lycée Saint‐Vincent de Paul ; Le Fonds international d’objets imprimés de petite taille au Carré du THV – Ville du Havre ; Dessinons l’invisible ! de Pierre Emmanuel Lyet à la Bibliothèque Oscar Niemeyer ; Fenêtres sur cœurs de Claire Le Breton & Franck Marry à la Maison du Patrimoine - Atelier Perret ; Izet Sheshivari à l’Atrium de l'esam Caen/Cherbourg (site de Caen) ; Bibliothèque de formes de ManLef à l’École des garçons - Ville de Duclair ; Occur Books de Frédéric Tacer à la Librairie la Galerne ; et au CEM, l’exposition des affiches-programme.

Merci

L’exposition Volumes a été conçue par la Maison des éditions à l’invitation du Bel Ordinaire, espace d’art contemporain et de design graphique de la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées.

L’exposition fut présentée au Bel Ordinaire d’avril à juin 2018, grâce au travail des membres de la Maison des éditions : Damien Auriault, Guillaume Batista-Pina, Julien Bidoret, Ivan Bléhaut, Christophe Clottes, Claire Colnot, Emma Cozzani, Clémentine Fort, Benjamin Lahitte, Monique Larrouture-Poueyto, Jean-Marc Saint-Paul, Amish Shah, Camille de Sigoyer.

Merci aux stagiaires et aux étudiants de l’ÉSAD Pyrénées : Mona Boussella, Lauréane Deschamps, Arthur Epineau, Jeanne Hervé-Maley, Thibault Mayo, Gaëlle Milhas, Morgane Golfier, Alice Strub, ainsi qu’aux étudiants et enseignants de l’Ensba de Lyon, porteurs du projet «La journée venait de finir...».

Elle n’aurait pu avoir lieu sans la confiance des éditeurs : Allia, B2, B42, Book Works, Browns Editions, Cent pages, Dilecta, Éditions 205, Éditions du livre, Éditions MeMo, Éditions Non Standard, Four corners books, Hélium, L’Arachnéen, L’Agrume, L’Échappée, Le Rouergue, Le Tripode, Les éditions de l’Épure, Les Fourmis Rouges, Macula, Manuella éditions, Milimbo, Monsieur Toussaint Louverture, Nai010, Nieves, One stroke, Onomatopee, Open editions, Patrick Frey, Penguin Books, Planeta Tangerina, PPAF éditions, Roma publications, RVB Books, Spector Books, Spheres, Tombolo Presses, Tusitala, Unit editions, Visual editions, Ypsilon, Zones Sensibles et Zulma.

Elle a également bénéficié du soutien du Cnap, du Méliès, de la librairie l’Escampette, du réseau de lecture publique de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées et des services techniques de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Elle a également reçu le support et l’accompagnement précieux de l’équipe du Bel Ordinaire : Romuald Cailleteau, Didier Courtade, Florence de Mecquenem, Adrien Merour et Claire Oyallon.

Au Havre, l’exposition a pu être présentée grâce à l’enthousiasme d’Élodie Boyer des éditions Non Standard ; de Coline Blanpain, Mathilde Poulain et Thomas Pelletier de la Bibliothèque Universitaire du Havre ; de David Poullard, convoyeur de fonds, et de Jean Schneider, scénographe de l’exposition.

Crédits

Maison des éditions

maisondeseditions.fr

Le Bel Ordinaire

belordinaire.agglo-pau.fr

Une saison graphique

unesaisongraphique.fr

Livre fabriqué grâce à Paged.js et Kirby
Composé en Inter.

volumes.lu